Les SNJM r├ęclament la ratification de la Convention C-189 par le Canada

Un appui significatif a été posé en faveur de la protection des droits des travailleurs et travailleuses issus de l’immigration, lors du rassemblement provincial SNJM, le 6 octobre dernier.

Toutes les personnes présentes ont été appelées à signer une carte postale réclamant du gouvernement canadien et de son premier ministre, que le pays s’engage à ratifier la Convention C-189, adoptée à l’ONU en 2011. Cette convention identifie une série de mesures devant être mises de l’avant par les États signataires afin de protéger les droits des personnes immigrantes sur le marché du travail.

Le texte de la pétition sous la forme d’une campagne de cartes postales explique clairement la pertinence pour le Canada d’agir alors qu’il y a de plus en plus de programmes favorisant la migration temporaire. Vous pouvez contribuer à cette démarche en signant vous aussi la carte et en l’adressant au premier ministre du Canada. (Téléchargez le fichier PDF ci-dessous)


Rappelons que cette démarche s’inscrivait dans l’esprit de la Journée de service et de justice SNJM, lancée par l’Équipe de leadership de la congrégation. Cette journée a été instaurée pour mettre en évidence l’esprit et les valeurs de la bienheureuse Marie-Rose Durocher et contribuer à répondre à des besoins de notre monde et de la Terre.

L’appel lancé dans toute la congrégation a reçu un bel accueil dans toute la congrégation permettant la réalisation de plus de vingt actions au Québec et ailleurs, dans les jours précédant ou suivant le 6 octobre. Cette démarche de solidarité collective a constitué un autre moment important dans l’année de célébrations commémorant les 175 années d’existence des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM).Pour en savoir davantage sur le sujet, cliquez ici.

Source illustrations : Bureau international du Travail - Genève