Dans la section: Chez-nous

Histoire d'anges

Avant Noël, une demande inusitée est adressée aux sœurs de Marie-Rose-Durocher : confectionner 200 anges à distribuer aux participants à la Messe de minuit de Noël d’une paroisse des alentours.

Surprise et doute!  Comment réaliser un tel projet, qui semble d’envergure, et en si peu de temps? Mais, d’un autre côté : « Pourquoi ne pas participer puisque plusieurs membres de la communauté locale ont des disponibilités et ce pourrait être une façon d’être en mission apostolique en lien avec une paroisse? » Trêve d’hésitations : nous acceptons et la mission l’emporte!

Et voilà que le chantier se met en marche! Il faut voir les sœurs, telles des abeilles besogneuses, qui, chercher des modèles; qui, trouver du matériau adapté; qui, sortir des échantillons de ses propres trésors cachés. Et l’entreprise est lancée grâce à la collaboration, la bonne humeur et la complémentarité de toutes et chacune!

Ange par ci, ange par-là, il y en a partout : à la salle de communauté, à la réception, dans les chambres. On en parle, on compare les résultats, on s’entraide, on améliore les modèles! Et mine de rien, après quelques jours, voilà qu’on arrive au compte de près de 250! Il y a de quoi être surpris du résultat!

 

Les anges sont prêts à s’envoler! Le Père Bernard Gauthier, rédemptoriste, vient les chercher, non sans nous nous en dire davantage quant au projet: permettre à des personnes qui le désirent de participer à une Messe dite à minuit le jour de Noël et de partager ensuite un réveillon offert par la paroisse. C’est là une bonne occasion de fêter, soit pour des personnes seules, des chrétiens qui veulent vivre Noël de cette façon, ou toute personne en quête de sens.

Et ce n’est pas tout! Autre surprise : une soixantaine des anges qui sont restés après la fête prennent  la direction de la prison Tanguay où, par les bons soins du Père Gauthier, nos sœurs dans la foi profitent de cette visite inattendue qui les rend heureuses!

Quelques photos nous rappellent toute cette aventure communautaire apostolique vécue par les sœurs de Marie-Rose-Durocher. Des mains habiles ont travaillé de tout cœur, les anges ont réalisé leur mission d’accompagnement : grâces soient rendues à Dieu!

 

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Une femme qui « allie bien la tête et le cœur » à la direction générale de la Maison Jésus-Marie
Un concert enlevant sous les rythmes latins avec l’ensemble Harpissimo-Québec
Un spectacle d’enfants sous le signe de la bonne humeur et de la joie de vivre
Belle marque de reconnaissance aux SNJM par l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL)
Retour poétique sur l’histoire d’un naufrage oublié
Octuor à cordes et chorale au programme de la Maison Jésus-Marie
Une saison de concerts bien chargée à la Maison Jésus-Marie
Un hommage à des « femmes de cœur et de passion »
La Famille Marie-Jeunesse à un tournant de son histoire
Un départ à la retraite plein d’émotions