Dans la section: En souvenir

Soeur Élisabeth Gravel

"Je serai avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde" Mat. 28,20

Le 22 juillet 2014, sœur Elisabeth Gravel,

en religion Marie-Ange-Pauline,

est entrée à la maison du Père.

Elle avait 77 ans dont 53 ans de profession religieuse.

Née à la Baie-des-Ouines, dans le village de Maskinongé (Maskinongé) au Québec,

de Alide Gravel et de M.-Ange Béland, elle est la quatrième d'une famille de cinq enfants.

Heureuse dans sa famille, "chérie de ses parents, surtout de son père", elle fréquente l'école du Petit-Bois, à un mille et demi de chez-elle, distance qu'elle parcourt à pied durant ses trois premières années d'études qu'elle poursuit ensuite jusqu'à la onzième année inclusivement, comme pensionnaire au Couvent de Maskinongé dirigé par les SNJM, elle y reçoit aussi un certificat de piano de 5 e année.

Elisabeth écrit: " C'est sous l'influence de sœur Marie-Béatrice que je dois ma vocation." A l'Ecole Normale de Ste-Ursule de Maskinongé, elle obtient son brevet C d'enseignement en 1956. Elle enseigne donc à l'école du Petit-Bois  où déjà se dessinent ses qualités de professeure. Malgré sa petite taille, elle y enseigne pendant trois ans avec beaucoup d'autorité et d'ascendant sur ses trente et un élèves de 4e à 7e année. Le vingt-quatre juillet 1959, à vingt-deux ans, elle entre au noviciat SNJM, à Outremont.

En 1961-62, jeune professe, sœur Elisabeth termine son Brevet B, au Scolasticat de la Maison-mère. Nommée pour enseigner à l'école Marie-Rose de St-Sauveur- des- Monts, elle revient à la Maison-mère pour l'année de Juniorat, 1965-66, où en plus d'une formation plus orientée vers la vie religieuse, elle poursuit des études en vue du Brevet A et d'un Lauréat en musique à l'école Vincent d'Indy.

Dès l'année suivante, elle est de retour à St-Sauveur où elle résidera pendant plus de cinquante ans dont trente-trois ans d'enseignement à l'école Marie-Rose. Fondatrice de la "Chorale des Jeunes", en 1971, elle y fête  les quarante ans de sa chorale en 2011.  Le journal des Pays d'en-Haut, "La Vallée" écrit à l'occasion de son décès:

" Le sourire et la joie de vivre de sœur Élisabeth Gravel resteront gravés dans la mémoire de plusieurs générations de Sauverois."

De santé fragile, elle subit un AVC en 1994 et passe un long séjour à l'infirmerie de la Maison-mère à Outremont. Mais son amour des jeunes et son apostolat à St-Sauveur lui donnent l'énergie nécessaire à une réadaptation intensive et plutôt surprenante. En 1995, elle retourne à St-Sauveur pour encore " vingt années de bonheur ".

En avril 2014, elle entre à l'infirmerie de la Maison Jésus-Marie, à Longueuil, où elle décède en juillet de la même année. D'après ses écrits, la certitude de la présence de Jésus et l'aide de la Ste-Vierge, ont été son soutien. Les musiques célestes accompagnent désormais sœur Elisabeth pour l'éternité.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée