Dans la section: En souvenir

Soeur Jacqueline Bérard

" Je t'ai appelée par ton nom et tu es à moi." Isaïe 43,1

Le 15 juillet 2014, sœur Jacqueline Bérard,
en religion M.-Agnès-de-la Croix,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 83 ans dont 64 ans de profession religieuse.
Née à L'Ange-Gardien- de-Rouville, (Rouville) au Québec,
elle est la benjamine d'une famille de huit enfants
de Wilfrid Bérard et de Anne Dufresne.

"Issue d'une famille rurale et profondément chrétienne", Jacqueline commence ses études à l'école rurale de l'Ange-Gardien où elle termine sa septième année.  A la fin de son année scolaire, en juin 1942, sa mère décède. Jacqueline a onze ans.

En septembre, elle poursuit ses études de huitième année comme pensionnaire au Couvent de Verchères où sa tante religieuse, sœur Joseph-de-David, sœur de sa mère, devient son professeur C'est là qu'elle apprend à mieux connaître les  religieuses SNJM.  L'année suivante, elle est pensionnaire au Pensionnat Mont-Royal  où elle termine sa quatrième année Lettres-Sciences, en 1947.  

Dès le 24 juillet suivant,  âgée de seize ans, Jacqueline se présente au Noviciat SNJM d'Outremont. Elle écrit: " L'exemple de mes professeurs et l'aide spirituelle des Jésuites, influencent mon choix".  Pour elle, passer du Pensionnat au Noviciat,  "il n'y a qu'un pas". La transition se fait facilement, et le temps du noviciat lui semble court.

En février 1949, sœur Jacqueline est nommée titulaire d'une classe de deuxième année, au Pensionnat d'Hochelaga. Elle y prend le goût de l'enseignement auprès de ces jeunes, avides d'apprendre. En 1954, des ennuis de santé l'obligent à un séjour au septième étage de l'infirmerie de la Maison-Mère. Après cette année d'arrêt, elle retourne à l'enseignement auprès des élèves du Primaire : elle y enseigne durant trente-trois ans, dont près de vingt-cinq ans à l'école St-Germain d'Outremont. Tout en enseignant, elle poursuit des études orientées vers l'éducation, au primaire et au secondaire, ce qui lui permet d'enseigner dans le secteur publique.

A sa retraite, le service à la Bibliothèque des élèves, au Mont Jésus-Marie, lui permet de rester en contact avec les jeunes et de leur partager son  goût de la lecture. Elle offre aussi des heures de bénévolat à la bibliothèque de la Maison-Mère et distribue des volumes aux malades de l'infirmerie.
En 2012, sœur Jacqueline entre à la maison Jésus-Marie où elle exerce le ministère de la prière, tout en continuant de rester disponible pour ses sœurs, jusqu'au dernier appel du Seigneur.

"Ce que tu fais au plus petit d'entre les miens, c'est à Moi que tu le fais." Mat. 25,40

Avec sœur Jacqueline, disons: "Puisse le Seigneur être loué!"  

 

    

 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust