Dans la section: Chez-nous

Le perron de l’église des temps modernes

Odette Côté, Anouk , soeur Monique Thériault

C’est à juste titre que Mme Odette Côté a baptisé ainsi les médias sociaux : Facebook et Twitter. Tout comme autrefois, sur le perron de l’église s’échangeaient les dernières nouvelles, aujourd’hui c’est sur des plateformes virtuelles que se propagent les actualités  de l’heure, et cela à l’échelle mondiale.

Par deux beaux après-midis d’avril, une vingtaine de sœurs et personnes associées SNJM se sont réunies sur le perron des médias sociaux à l’initiative du comité des communications SNJM du Québec.

Des étudiantes attentives...
au prêche de Facebook...

Mme Odette Côté et sa fille Anouk étaient tout heureuses de transmettre leurs connaissances. Avec un langage le plus compréhensible possible pour des non-initiées et avec une compétence hors de tout doute, elles ont démystifié le monde virtuel de Facebook. Un document d’accompagnement exceptionnel permettra à chacune, à tête reposée, de réviser les concepts nouveaux et de se mettre à l’œuvre.

Cette session aidera chacune à communiquer plus facilement avec parents, amies, même anciens et anciennes élèves et à créer de nouvelles relations.

D’autres sessions seront sans doute nécessaires pour poursuivre l’exploration d’un monde nouveau pour plusieurs et profiter d’internet qui, comme le rappelait le pape François «est un don de Dieu» au monde actuel.

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Réflexion et exercice de mémoire sur la vie, les engagements…
S’ouvrir aux autres par les prières issues de religions orientales et du judaïsme
Redécouvrir le charme de la musique sacrée avec le Chœur VOX
Activité de dégustation de yogourts probiotiques
Magnifique récital de piano à quatre mains du duo HATO
Une fête de l’Halloween sous le signe de la musique de la Chorale La Mosaïque
Réminiscence de Sainte-Émélie
Connaissez-vous les Filles de la Providence de Saint-Brieuc?
Ensemble vocal Polymnie de Longueuil : Une prestation inspirée et magique à la Maison Jésus-Marie
Merci pour les merveilles récoltées