Dans la section: En souvenir

Soeur Gabrielle Beaudoin

-

« Mon commandement est de vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés. » (Jn 13, 34)

Le 11 février 2014, soeur Gabrielle Beaudoin,
en religion M.-Jean-Ernest,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 91 ans dont 69 de profession religieuse.
Née à Montréal, Québec, elle était la 5e des 15 enfants
d’Ernest Beaudoin et d’Anna Bourdon.

Gabrielle grandit près de l’école du St-Nom-de-Marie où les sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie enseignent. Son père, marchand d’articles de cuir, réussit à bien faire vivre sa famille dont les enfants se suivent dru. Sa mère, courageuse, travaillante et bonne vivante, habitue chacun à prendre des responsabilités selon son âge. La prière du soir en famille, l’estime des parents pour les religieuses : «Ma mère parlait des religieuses comme des personnes venues du ciel.», et l’influence de ses enseignantes forment le terrain propice au germe de la vocation de Gabrielle. Elle a alors huit – dix ans.

A 21 ans, Gabrielle entre chez les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. «J’ai trouvé cette nouvelle vie assez difficile et c’est encore difficile» confie-t-elle à 75 ans. Qui aurait pu le déceler côtoyant le quotidien calme, souriant, chaleureux tel que l’a vécu soeur Jean-Ernest?

Dans la communauté, les trente premières années se déroulent, pour sœur Jean-Ernest, dans l’enseignement aux jeunes des classes du primaire. Hochelaga, École Jeannotte de Beloeil, Outremont, école Notre-Dame de Bellerive se succèdent. En ce dernier endroit, elle sera active, durant près de 10 ans, auprès de l’enfance inadaptée, appelée aussi ‘enfance exceptionnelle’, elle en deviendra la responsable régionale pour le secteur Valleyfield. Sa compétence et son dévouement remarquables lui valent d’être décorée du Mérite scolaire. 

Soeur Gabrielle a 52 ans lorsque la supérieure provinciale d’Outremont la choisit comme adjointe. Elle revient à Montréal pour se joindre à la communauté locale de Canterbury, assume la responsabilité du Chalet de Val-des-Lacs. Son mandat terminé, elle travaille à la phonothèque de l’École supérieure de musique Vincent-D’Indy et est supérieure locale à la résidence Isabella. Le groupe Sacré-Cœur à la maison mère et les sœurs de la résidence Marie-Rose-Durocher bénéficieront aussi de son affection pleine d’attentions et de bontés. Elle a 85 ans lorsque, retirée à la Maison Jésus-Marie, elle se consacre à plein temps au ministère de la prière.

Soeur Gabrielle a vécu ce que Jean-Paul II disait : « Le bien ne fait pas de bruit, la force de l’amour s’exprime dans la tranquille discrétion du service quotidien ».

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée