Dans la section: En souvenir

Soeur Denise Desjardins

-

« Le cœur rassuré, je vais chanter pour toi, mon Dieu! » (Ps 57,8)

Le 12 décembre 2013, soeur Denise Desjardins,
en religion Marie-de-la-Providence,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 81 ans dont 57 de profession religieuse.
Née à Montréal, Québec, elle était la cadette des 8 enfants de Lionel Desjardins et de Béatrice Jacques.

Denise, sur les traces de ses aînés et de ses parents, aime chanter. À ses études régulières elle ajoute celle de la musique et du chant. Elle fréquente d’abord l’école Ste-Eulalie puis l’École normale Eulalie-Durocher  et Vincent-d’Indy. Après ce cours complet avec les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie et un an et demi d’enseignement, Denise entre au noviciat d’Outremont chez les SNJM où elle reçoit le nom de Marie-de-la-Providence; elle a 22 ans.

La vie de soeur Marie-de-la-Providence sera vouée à l’art vocal sous des formes variées. Pendant près de 25 ans, elle enseigne musique et chant dans nos pensionnats Marie-Rose, St-Nom-de-Marie, Hochelaga, Valleyfield et à l’école secondaire St-Lambert. « Soeur Denise avait le don de faire aimer à ses élèves la participation à une chorale. »

Sans délaisser complètement l’éducation musicale, soeur Denise, accepte, pour le diocèse de St-Jean-Longueuil de servir comme adjointe au service de liturgie. «A l’époque des grands changements liturgiques, elle visitait les nombreuses paroisses du diocèse pour habiliter les responsables aux nouveaux courants liturgiques. Elle a inspiré confiance et elle a su écouter.»
Suite à une nomination de sa supérieure provinciale et de la Commission épiscopale de liturgie pour le Canada: « depuis un an, le Conseil national de musique pour la liturgie  a bénéficié de la collaboration compétente et bénévole de S. Denise Desjardins, snjm. (...) Sa présence, une journée par semaine, nous permettra d’aller plus avant dans le renouveau de la musique liturgique au Canada francophone. », atteste le directeur de l’Office national de liturgie,  Jean-Bernard Allard, p.s.s. en juillet 1979. Après ce service  de 7 années, soeur Denise poussée par l’attention qu’elle a toujours portée aux malades se spécialise en musicothérapie. Parallèlement, elle garde la présidence de l’Inter-Liturgie à Montréal, et poursuit l’enseignement de la musique et du chant.

A 60 ans, soeur Denise accepte le service d’animatrice locale à la résidence Édouard-Montpetit.
« Excellente organisatrice, elle sait aussi soutenir les malades et ses compagnes dans les moments plus difficiles. » Très dévouée, entreprenante et compétente, elle met à profit sa préparation de musicothérapeute dans nos infirmeries de la maison mère, de Valleyfield et dans certains centres médicaux. Ces expériences l’amènent à la publication d’un livre, en 2001 : « Vivre et revivre avec la musique ».

Depuis quelques années, soeur Denise voyait sa santé décliner. À 80 ans, elle se retire à la maison Jésus-Marie et persiste à rendre certains services communautaires, selon ses forces. Sa vie toute donnée chante hommage au Seigneur des talents!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée