Dans la section: En souvenir

Soeur Gertrude Durand

-

« Le Seigneur m’a saisi » Amos, 7, 15.

Le 22 novembre 2013, soeur Gertrude Durand,
en religion Marie-Alcibiade,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 95 ans dont 72 de profession religieuse.
Née à St-Jean-de-Matha, Québec, elle était la 10e des 16 enfants d’Alcibiade Durand et d’Anna Beaulieu.


Gertrude a 8 ans lorsque son aînée, Lauréa âgée de 16 ans, entre au noviciat des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. Mais déjà depuis sa première communion, elle porte en son cœur le désir de devenir religieuse : «Mon cœur a été saisi» écrite-elle. La récitation du chapelet et la prière en famille quotidiennes entretiennent sa vie de foi et de confiance en Dieu. « Le décès de maman a dû contribuer à mon départ avec Celui qui frappait souvent à la porte de mon cœur. »  Gertrude entre au noviciat SNJM dans l’année qui suit le décès de sa mère. Elle a 20 ans.

Soeur Marie-Alcibiade (elle a reçu le nom de son père), enseigne aux enfants du cours primaire, garçons et filles, pendant 36 ans. On la retrouve dans nos écoles de Côteau-Station, St-Maxime, Contrecoeur, St-Léonard, St-Paul-l’Ermite et au couvent de l’Épiphanie. Elle y anime aussi la JEM, mouvement de Jeunesse en marche, et est sacristine paroissiale.

 A 62 ans, soeur Gertrude, laisse l’enseignement et s’exerce au service d’infirmière. Au couvent de l’Épiphanie puis à la Résidence Ste-Émélie, elle assistera d’abord nos malades, mais rapidement le service de pédicure devient sa spécialité. Pendant 13 ans, aux pieds de ses sœurs, elle donne le meilleur d’elle-même.

Après vingt ans à Ste-Émélie, soeur Gertrude entre à l’infirmerie, d’abord à la maison mère puis à la maison Jésus-Marie de Longueuil. Tout au long de sa vie, « soeur Gertrude a fait une grande place à la prière ». Celui qui avait « saisi son cœur » dans son enfance, est demeuré « sa force et sa gloire » comme elle l’a écrit : « Je trouvais toujours la force et le courage de travailler pour la plus grande gloire de Dieu dans l’obéissance à mes supérieures. Jésus et Marie ont été mon soutien dans la vie » et elle ajoute : « Qu’ils le soient à l’heure de ma mort! »

La prière de soeur Gertrude a été certainement exaucée.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré