Dans la section: Chez-nous

Début d’année à Marie-Rose-Durocher

« On a besoin de ses mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas ». C’est ainsi que soeur Yolande Crépeau, animatrice de la maison,  initie la démarche communautaire en ce début d’année. Une invitation à écrire ce que je n’ai pas aimé l’an dernier et ne veut pas renouveler se double d’une invitation à passer à la déchiqueteuse ce papier : « Je recommence à neuf mes prochains lendemains. » Et nous voilà en marche pour échanger sur les principaux points qui font notre quotidien.


En la fête du Saint-Nom-de-Marie, des sœurs   rattachées à notre résidence,  se joignent  à  nous  et  nous   poursuivons    la rencontre  fraternelle : chacune  est invitée à   parler de la mission  qui est  la  sienne  cette  année,  démarche   qui approfondit notre solidarité et enrichit nos intentions de prières apostoliques.

                                                          
 

Éventail des missions de chaque soeur
Autres articles récents dans la section Chez-nous
Une femme qui « allie bien la tête et le cœur » à la direction générale de la Maison Jésus-Marie
Un concert enlevant sous les rythmes latins avec l’ensemble Harpissimo-Québec
Un spectacle d’enfants sous le signe de la bonne humeur et de la joie de vivre
Belle marque de reconnaissance aux SNJM par l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL)
Retour poétique sur l’histoire d’un naufrage oublié
Octuor à cordes et chorale au programme de la Maison Jésus-Marie
Une saison de concerts bien chargée à la Maison Jésus-Marie
Un hommage à des « femmes de cœur et de passion »
La Famille Marie-Jeunesse à un tournant de son histoire
Un départ à la retraite plein d’émotions