Dans la section: En souvenir

Soeur Florence Bergeron

-

« Quand vous priez, dites : ‘Notre Père...’ » Lc 11, 2

Le 27 septembre 2013, soeur Florence Bergeron,
en religion M.-Jean-Marcel,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 101 ans dont 82 de profession religieuse.
Née à St-Timothée d’Hérouville, Québec, elle était la 4e des 11 enfants d’Arthur Bergeron et de Marie-Anne Gauthier.

Florence grandit dans une famille de cultivateurs. Son père, fervent chrétien, est marguillier et innovateur pour son époque : il voit à obtenir des religieuses dans la paroisse, à améliorer les techniques agricoles par l’utilisation de machineries motorisées, d’engrais chimiques, de coopérative agricole... Florence fréquente l’école du rang durant 6 ans puis est pensionnaire à St-Stanislas 2 ans. D’une famille pieuse, « on suivait le mois de Marie à la croix du chemin située à 1½ mille de la maison paternelle », Florence décide d’entrer sans tarder en communauté. Elle a 16 ans: « Je me suis toujours sentie appelée à la vie religieuse et surtout à ma retraite de finissante, je savais que je devais répondre immédiatement. ». Elle rejoint le noviciat des sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie en juillet, le jour de ses 17 ans. Elle ne sera pas la seule à donner sa vie dans une communauté religieuse : deux de ses frères deviennent Frères de St-Gabriel dont l’un sera missionnaire au Rwanda.

Soeur M.-Jean-Marcel enseigne au niveau primaire pendant 42 ans dans les écoles de Montréal. À 62 ans, soeur Florence quitte l’enseignement pour aider à la procure de musique. Trois ans plus tard, on la retrouve à la Résidence Ste-Émélie où pendant 28 ans elle rend différents services, particulièrement à la coiffure et à la réception. Elle note aussi : « Habile en couture, j’ai bien aidé mes compagnes ». Cette dame, paisible, souriante, toujours mise et coiffée avec goût, aime la lecture des faits historiques et les biographies; elle ajoute : « l’entraide fraternelle, la marche, la visite des magasins au temps des fêtes pour admirer les décorations » et ce qu’elle trouve plus ardu : « Vivre avec des compagnes au ‘caractère difficile’ » ! L’âge nécessitant des soins particuliers, soeur Florence est nommée pour la Maison Jésus-Marie où, après 6 ans, elle atteint ses 100 ans!
 
Les dernières années de retraite à l’infirmerie permettent à soeur Florence d’approfondir la confidence de ses 90 ans : « Quelle grâce Dieu m’a faite de prolonger ma vie pour me faire découvrir à quel point Dieu est « Mon Père », qu’il m’aime et me veut avec Lui. ».

 Le Père éternel vient de combler sa fille bien-aimée de sa présence longtemps désirée.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré