Dans la section: En souvenir

Soeur Lucille Ménard

« Mon âme est tranquille devant Dieu; mon salut vient de Lui. » Ps 62

Le 23 septembre, soeur Lucille Ménard,
en religion Anita-de-Marie,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 99 ans dont 79 de profession religieuse.
Née à Saint-Étienne de Beauharnois, Québec, elle est l’aînée des 7  enfants de Léonidas Ménard et d’Alma Saint-Denis.

Les parents Ménard sont cultivateurs. La vie familiale, écrit Lucille, « est pieuse, heureuse, sereine et joyeuse ». L’enfant  fréquente l’école du village puis le pensionnat des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie à Beauharnois. Sa vocation grandit avec elle. Lucille en résume ainsi l’histoire : « Uniquement l’attache au Seigneur, sans savoir pourquoi, je désirais entrer vite en communauté comme les religieuses, mes professeurs ». Elle entre au noviciat à 18 ans et fait profession religieuse à 20 ans.

Pendant 37 ans, soeur Anita-de-Marie enseigne aux écoles primaires de St-Hilaire, Saint-Anselme et Sainte-Eulalie à Montréal, à l’École normale Ste-Marie-des-Anges, aux écoles secondaires Eulalie-Durocher, Saint-Mathieu  et Polyvalente de Beloeil... Compétente, lucide, ouverte, elle éduque avec succès, ténacité, sans bruit, dans la paix. Elle s’occupe de la Croisade Eucharistique, des cadettes, de la liturgie paroissiale.

Soeur Lucille quitte l’enseignement pour agir comme supérieure au couvent de Beauharnois,  comme directrice puis aide au service financier au Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie, comptable au couvent de Valleyfield et de Ste-Martine. Elle totalise ainsi 24 ans dans les finances. Les 20 dernières années de sa vie active se déroulent à Ste-Martine, où elle remplit, après la comptabilité, divers services communautaires.

« La grande foi au Christ de soeur Lucille a été la force et la lumière de sa vie. Son accueil, sa fidélité au devoir ne se sont jamais démentis. » « Soeur Lucille avait une façon bien personnelle de se rendre présente aux autres : elle écoutait beaucoup, avec son intelligence et avec son cœur. » « Sa discrétion, sa modestie, son respect des personnes laissaient percevoir une femme de prière. »

Retirée à 93 ans, à l’infirmerie de la Maison Jésus-Marie de Longueuil, soeur Lucille s’adonne au ministère de la prière. Dépouillée progressivement de ses capacités, elle reçoit comme une grâce l’appel à la Vie éternelle.

 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée