Dans la section: Chez-nous

Rencontre au sommet au Lesotho

Une réunion à nulle autre pareille
De la soirée du mercredi, 17 avril, au matin du mardi, 23 avril 2013, l’ÉLC, l’équipe de leadership de la Congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) a tenu sa rencontre annuelle avec les équipes de leadership du Lesotho, du Manitoba, du Secteur Missions, du Québec et de U.S.-Ontario.
 
Toutefois, celle-ci est différente de toutes les rencontres antérieures, elle est unique.
Toutes les participantes à la rencontre
Une première différence
La différence la plus visible a été le pays où s’est tenue la rencontre : au Lesotho ! Toutes les personnes participantes ont d’abord été accueillies dans quelques couvents : ‘Mabathoana, Mazenod,  Ste Bernadette et St Ambrose.
 
C’est par autobus que les personnes participantes ont quitté chacune des résidences pour  Mmelesi Lodge, un centre de conférences et de villégiature au Lesotho. À cet endroit, le logement est généralement offert sous forme de hutte individuelle (« rondavel »).
 
Une autre première
Pour la première fois dans l’histoire de la Congrégation SNJM, la traduction simultanée, au cours des réunions, a été disponible en Sesotho comme en français et en anglais. Une interprète Basotho, sœur Monica Moeketsi, sœur du Bon-Pasteur, s’est jointe aux interprètes SNJM.
 
Ordre du jour
Les sujets discutés étaient axés sur les suites à donner aux orientations du Chapitre général de 2011 : communications, culture de l’appel, retraite pour toute la Congrégation, formation au leadership, forum des jeunes, structures, comité des finances, etc.

Heureusement, le temps de travail était entrecoupé de périodes de prière et de détente.

Le samedi soir, 20 avril, une soirée culturelle a été offerte. Expérience unique qu’il sera à jamais impossible de répéter. Sœur Francisca Khooa, une jeune sœur Basotho, a animé l’événement de main de maître tout en actant, chantant et dansant. Sœur Aloysia Makoae, enseignante à l’École normale, a emmené un groupe de ses élèves qui ont chanté et dansé.
           
De jeunes garçons de l’École élémentaire Ste-Rose, de Peka, ont ébloui les spectateurs par l’habileté et l’énergie qu’ils ont montrées dans leurs danses traditionnelles. Nos sœurs Basotho ont été tout aussi étonnantes dans leurs chants et leurs danses.

La soirée s’est terminée avec le chant favori de Mère Marie-Rose, Je mets ma confiance, entonné par toutes les sœurs SNJM et les personnes associées présentes. Quelle remarquable expérience d’interdépendance et d’unité !

Être chez soi au Lesotho
Bien que les participants vivent à des milles et des milles les uns des autres, on a senti que tous partageaient les mêmes valeurs. Pour les personnes qui venaient au Lesotho pour la première fois, retourner quelques jours aux résidences qui les avaient accueillies à leur arrivée c’était retourner chez soi !

L’hospitalité des sœurs SNJM Basotho est vraiment exceptionnelle. Où, ailleurs qu’au Lesotho, une communauté entière retarderait-elle l’heure du souper jusqu’à l’arrivée des personnes invitées... trois heures plus tard ? ...

Les actes du Chapitre général de 2011 déclarent que :

"Dans un esprit d’interdépendance,

l’ÉLC assurera autant que possible…

différents lieux géographiques SNJM pour les rencontres."

Les personnes qui ont participé à la  rencontre 2013 des Équipes de leadership de partout dans la Congrégation  sont très reconnaissantes de l’occasion qui leur a été donnée d’admirer la beauté du Lesotho. Elles ont admiré avant tout la beauté  de son peuple qui fait face, avec tant de joie, d’énergie et d’espérance, aux inévitables difficultés et défis de la vie  !

Photos de la visite





Autres articles récents dans la section Chez-nous
Un spectacle d’enfants sous le signe de la bonne humeur et de la joie de vivre
Belle marque de reconnaissance aux SNJM par l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL)
Retour poétique sur l’histoire d’un naufrage oublié
Octuor à cordes et chorale au programme de la Maison Jésus-Marie
Une saison de concerts bien chargée à la Maison Jésus-Marie
Un hommage à des « femmes de cœur et de passion »
La Famille Marie-Jeunesse à un tournant de son histoire
Un départ à la retraite plein d’émotions
Un rendez-vous fraternel pour garder la forme
Concert préparatoire réussi pour les élèves de l’école St-Edmond