Dans la section: En souvenir

Soeur Rita Adam

-

« Et quoi que vous fassiez, faites tout au nom du Seigneur Jésus » (Col 3, 17)

Le 12 avril 2013, soeur Rita Adam,
en religion  Léa-Marie,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 87 ans dont 56 de profession religieuse.
Née à Saint-Mathieu de Beloeil, Québec,
elle était la huitième des 13 enfants
d'Omer Adam et de Léa Lafontaine.

Rita grandit à Beloeil et fréquente l’école rurale puis le Pensionnat de Beloeil, où elle obtient son certificat de 10e année. A 19 ans elle entre au noviciat des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.  Après un an et demi, elle retourne dans sa famille, travaille comme caissière pendant 2 ans et décide d’étudier à l’École Normale Marie-Rivier chez les Soeurs de La Présentation-de-Marie, à Saint-Hyacinthe. Munie de son diplôme, Rita enseigne pendant 5 ans à Beloeil et de nouveau, elle fait son entrée au noviciat SNJM qu’elle connaît déjà. Elle a 29 ans.

Dès sa profession religieuse, sœur Léa-Marie enseigne à Beauharnois pendant 3 ans, puis au couvent de l’Épiphanie. Un retour aux études l’amène comme préposée aux malades et aide archiviste médicale à la maison mère SNJM d’Outremont. Huit ans passent et soeur Rita retourne aux études, cette fois en coiffure, puis en techniques de secrétariat. Bien équipée pour rendre de multiples services à sa communauté, soeur Rita répond aux appels qui lui viennent, tant de ses consoeurs que des autorités. Toujours discrète, mise avec soin, perfectionniste presque à l’extrême, sœur Rita remplit chacune de ses tâches avec politesse et grande minutie. Elle aime travailler paisiblement et dans l’ordre.

Femme sensible, proche de sa famille, elle entretient un contact régulier avec les siens. Soeur Rita a gardé en mémoire la mission que lui a confiée sa mère vis-à-vis Lise, la dernière-née: « C’est TON bébé. ». Lorsque la santé de sa soeur, de dix ans sa cadette, elle aussi SNJM, commence à dépérir, sœur Rita veille sur elle avec attention, préoccupation, affection, y investissant de plus en plus de son temps. Les six dernières années de Lise, Rita les passe près de sa soeur.

Elle a déjà elle-même moins de forces, moins de vigueur mentale. Progressivement, les contours du réel perdent leur précision et soeur Rita se détache du quotidien. L’Éternité s’insère dans les fissures de son être et son Seigneur vient la cueillir. 
 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust