Dans la section: Actualités

Dédicace de l’église de Saint-Hilaire (diocèse de Saint-Hyacinthe)

Photos de Mme Claire Dumesnil
Dans le cadre des célébrations du 175e anniversaire de l’église de Saint-Hilaire et la prolongation du centenaire de la ville de Mont-Saint-Hilaire, Mgr François Lapierre, p.m.é., évêque du diocèse de Saint-Hyacinthe, présidait la dédicace de l’église, le 23 février 2013 à 19 heures. 

Entonné par une assemblée enthousiaste, le refrain « Invente avec ton Dieu l’avenir qu’il te donne, invente avec ton Dieu un monde plus beau » donnait le ton à la cérémonie comprenant tout d’abord le rite  de l’eau bénite, le rite de la Parole, l’onction et l’encensement de l’autel et des murs de l’église. 
 
Sœurs Marie-Paule Demarbre, animatrice provinciale des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) du Québec et Thérèse Laplante, représentante du Conseil général de la Congrégation, allumaient ensuite deux des quatre luminaires installés sur les murs afin de rappeler de façon permanente la consécration de la maison de Dieu. Ce geste voulait souligner que les SNJM * de même que les Oblats de Marie-Immaculée, les Sœurs de la Présentation de Marie et les Sœurs des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie ont marqué  la vie religieuse de la paroisse.
Dans la lettre d’invitation destinée aux autorités de la Congrégation,  M. le curé Pierre Cordeau s’exprimait ainsi : 
 
Dès décembre 1841, la première communauté des Pères Oblats s’installe dans le presbytère-chapelle de Saint-Hilaire. Ce matin-là, le maître-autel est préparé par Eulalie Durocher, de Beloeil, et Hermine Hertel, fille du seigneur de Rouville. Chaque année, le groupe des jubilaires (SNJM) se fait un plaisir de venir visiter notre église et vénérer cet autel décoré par celle qui deviendra la fondatrice de votre institut.» 

Au terme de la liturgie eucharistique une plaque commémorative est dévoilée par Mgr François Lapierre, le ministre Pierre Duchesne et le maire de la ville, M. Michel Gilbert. À l’heure de la  « désacralisation » des temples, il n’est pas anodin de partager avec la communauté chrétienne le vin de la fête.

* Les premières SNJM, sœurs Marie-Eulalie, 28 ans, et Marie-Angèle, 20 ans, arrivent à Saint-Hilaire le 30 septembre 1850. Elles s’installent, le 2 octobre, dans la maison-école du major Campbell. En 1856, c’est l’inauguration du couvent construit aux frais de la seigneuresse Campbell. Le couvent est aujourd’hui converti en résidence pour personnes âgées.
 
 Soeur Simone Perras, s.n.j.m.
 
Gracieuseté de Mme Claire Dumesnil
 

Autres articles récents dans la section Actualités
Rétrospective de l’année 2017 - Des moments forts, émouvants et stimulants
Une petite touche SNJM à la pièce de Michel Tremblay chez Duceppe
Se sensibiliser à la traite humaine au quotidien
Un voyage en exil…
UN AUTRE REGARD SUR LA VIE RELIGIEUSE – Partie 2
UN AUTRE REGARD SUR LA VIE RELIGIEUSE - Partie 1
Que la paix soit avec elle
Rassemblement automnal SNJM sous le thème : « ouvertes à la transformation »
Moments de retrouvailles et de reconnaissance à Saint-Bruno
Succès de l’exposition sur les congrégations religieuses féminines à la Maison Saint-Gabriel