Dans la section: En souvenir

Claire Ainsley

-

« Tu seras, mon Dieu, la louange de mes lèvres. » Ps 62, 4.

Le 27 septembre 2012, soeur Claire Ainsley,
en religion M.-Anne-Aimée,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 88 ans dont 67 de profession religieuse.
Née à St-Antoine-de-Pontbriand, Mégantic, Québec, elle était la fille d'Arthur Ainsley et d'Anne-Aimée Grenier.

Après un cours complet au Pensionnat de Valleyfield, de la 1re année primaire à la 4e Lettres-Sciences, Claire gradue à 17 ans. Très engagée en Action catholique, elle accepte de servir comme directrice diocésaine de la J.E.C. (Jeunesse étudiante catholique). Au bout d'un an, elle répond à l'appel de sa vocation et entre au noviciat des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.

Spécialisée dans l'enseignement du français, soeur Anne-Aimée étend son rayonnement pendant 40 ans au Québec, dans nos pensionnats, École Normale, Collèges Jésus-Marie et Durocher, au Michigan, U.S.A., au Gabon, Afrique, à titre de cofondatrice de l'École normale sous les auspices de l'ACDI (Agence canadienne de développement international), à Winnipeg, Manitoba, à Niamey, Niger, Afrique. À ses activités d'enseignante, elle joint l'animation de Ciné-club et, au Niger, l'animation évangélique à l'université de Niamey.

Au cours de ses voyages, soeur Claire a pris contact, en France, avec des membres de la lignée des ancêtres de la bienheureuse Marie-Rose Durocher: madame Marthe Durocher de Perpignan et la famille de son fils Jean-François Durocher de Bordeaux. Des renseignements inédits peuvent ainsi enrichir ses recherches d'écrivain.

Revenue au Québec à 61 ans, soeur Claire collabore à la préparation du livre du 150e de fondation du diocèse de Montréal, puis elle se plonge dans l'écriture d'une biographie d'Eulalie Durocher, De l'histoire à l'imaginaire, publié aux édition du Méridien à l'occasion du 150e de fondation de notre Congrégation. Parallèlement à certains travaux d'écrivain, soeur Claire dirige des ateliers en réponse aux besoins du milieu: catéchèse aux adultes, cours de « Bible-Café », entretiens spirituels...

Ses consoeurs et les nombreuses personnes qui ont connue soeur Claire gardent le souvenir d'une femme « sereine, calme, attentive aux autres, enjouée, poète, remarquable de distinction, fidèle en amitié, très reconnaissante pour les services reçus... »

A partir de 1997, soeur Claire, hospitalisée à notre infirmerie, continue de témoigner « de sa profonde relation avec le Seigneur, de son espérance, de sa foi. »

Dans la Lumière, elle voit maintenant son Seigneur.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche