Dans la section: En souvenir

Claire Ainsley

-

« Tu seras, mon Dieu, la louange de mes lèvres. » Ps 62, 4.

Le 27 septembre 2012, soeur Claire Ainsley,
en religion M.-Anne-Aimée,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 88 ans dont 67 de profession religieuse.
Née à St-Antoine-de-Pontbriand, Mégantic, Québec, elle était la fille d'Arthur Ainsley et d'Anne-Aimée Grenier.

Après un cours complet au Pensionnat de Valleyfield, de la 1re année primaire à la 4e Lettres-Sciences, Claire gradue à 17 ans. Très engagée en Action catholique, elle accepte de servir comme directrice diocésaine de la J.E.C. (Jeunesse étudiante catholique). Au bout d'un an, elle répond à l'appel de sa vocation et entre au noviciat des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.

Spécialisée dans l'enseignement du français, soeur Anne-Aimée étend son rayonnement pendant 40 ans au Québec, dans nos pensionnats, École Normale, Collèges Jésus-Marie et Durocher, au Michigan, U.S.A., au Gabon, Afrique, à titre de cofondatrice de l'École normale sous les auspices de l'ACDI (Agence canadienne de développement international), à Winnipeg, Manitoba, à Niamey, Niger, Afrique. À ses activités d'enseignante, elle joint l'animation de Ciné-club et, au Niger, l'animation évangélique à l'université de Niamey.

Au cours de ses voyages, soeur Claire a pris contact, en France, avec des membres de la lignée des ancêtres de la bienheureuse Marie-Rose Durocher: madame Marthe Durocher de Perpignan et la famille de son fils Jean-François Durocher de Bordeaux. Des renseignements inédits peuvent ainsi enrichir ses recherches d'écrivain.

Revenue au Québec à 61 ans, soeur Claire collabore à la préparation du livre du 150e de fondation du diocèse de Montréal, puis elle se plonge dans l'écriture d'une biographie d'Eulalie Durocher, De l'histoire à l'imaginaire, publié aux édition du Méridien à l'occasion du 150e de fondation de notre Congrégation. Parallèlement à certains travaux d'écrivain, soeur Claire dirige des ateliers en réponse aux besoins du milieu: catéchèse aux adultes, cours de « Bible-Café », entretiens spirituels...

Ses consoeurs et les nombreuses personnes qui ont connue soeur Claire gardent le souvenir d'une femme « sereine, calme, attentive aux autres, enjouée, poète, remarquable de distinction, fidèle en amitié, très reconnaissante pour les services reçus... »

A partir de 1997, soeur Claire, hospitalisée à notre infirmerie, continue de témoigner « de sa profonde relation avec le Seigneur, de son espérance, de sa foi. »

Dans la Lumière, elle voit maintenant son Seigneur.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré