Dans la section: Chez-nous

Fête d'une centenaire!

On n'a pas tous les jours 100 ans. Quel exploit nous vivons maintenant ! Depuis quelques semaines, les sœurs de la maison Jésus Marie fredonnent ce refrain.
 
Notre sœur Laurette Leduc, bien connue sous le nom de sœur René-de-Jésus, vient d'atteindre sa centième année. Qui aurait pu deviner que cette petite fille née à Saint-Timothée, dans le diocèse de Valleyfield, le 10 juin 1912, s'accorderait le loisir de vivre toute la durée d'un siècle ?
 
Après une enfance heureuse au sein d'une famille de huit enfants, elle répondait à l'appel du Seigneur, l'invitant à la vie religieuse. dans la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.
Ce premier appel ouvrait  à sœur Laurette la voie royale des 'OUI" à son Dieu. Elle fut toujours présente à la communauté SNJM, à sa famille, à l'église, au monde… et même aux sports.
 
Fidèle au charisme de la Congrégation, sœur  Laurette a d'abord consacré plusieurs années à l'éducation des jeunes du primaire et du secondaire. Habile en tout, on la retrouve à l'École de Pédagogie Familiale. Elle excelle dans l'art d'enseigner aux jeunes filles à préparer des plats succulents, mais surtout faire biller à leurs yeux l'importance d'acquérir une solide formation chrétienne.
 
Les années ont passé, les obédiences se sont succédé. A Sœur Laurette, on a confié des ministères communautaires: aide-comptable provinciale, maintenance, supervision de toutes sortes.
 
Est venu l'inoubliable Sainte-Martine, puis finalement, la maison Jésus-Marie où le ministère de la prière occupe une partie de ses journées. Sœur Laurette n'a pas mal à la mine, elle paraît toujours en forme, heureuse de rendre service à ses compagnes.
C’est tout cela que nous avons célébré en ce 10e jour de juin 2012. La fête a débuté par une Eucharistie festive, aux accords du petit orgue dont sœur Thérèse Laramée sait tirer les harmonies qui nous font prier dans la beauté. La chorale a fait sa part magnifiquement Notre aumônier.
 
Monsieur l'Abbé Gilles Fontaine, a choyé notre chère centenaire avec des attentions particulières : communion sous les deux espèces, félicitations, souhaits,  accolade. Des applaudissements bien nourris ont retenti.

De la chapelle, nous sommes passées à la salle à manger. A l'entrée, une photo de notre centenaire, apposée au tableau artistement décoré par sœur Jocelyne Labbé et des compagnes, nous accueillait dans un large sourire. Des roses aux multiples couleurs ornaient les tables du réfectoire où nous avons pris place, dans la joie de partager avec sœur Laurette, la fête de la reconnaissance.
 
Notre animatrice locale, sœur Marthe Carmel a présenté, au nom de toutes les sœurs, des vœux de santé, de bonheur pour encore bien des années à venir. A suivi le chant de circonstance suivi d'applaudissements. Notre centenaire a eu le plaisir de prendre le repas du soir avec plusieurs membres de sa famille. Une grande table, placée au milieu du réfectoire, rehaussait la solennité du repas.

Pour sœur Laurette et pour toutes les sœurs de Saint-André, ce fut une journée de joie et de reconnaissance. 100 ans! un exploit qui continue d'animer nos échanges fraternels teintés d'admiration pour notre bien-aimée centenaire.
 Charlotte Leduc, snim
 
Autres articles récents dans la section Chez-nous
La Famille Marie-Jeunesse à un tournant de son histoire
Un départ à la retraite plein d’émotions
Un rendez-vous fraternel pour garder la forme
Concert préparatoire réussi pour les élèves de l’école St-Edmond
Témoigner de Dieu aujourd’hui
Une centenaire bien entourée
Trois frangines en récital
Une fête des anniversaires inspirante pour célébrer la vie
Rencontre poétique à la Maison Jésus-Marie
Un récital inoubliable de Jean Saulnier