Dans la section: En souvenir

Soeur Thérèse Marcil

-

« Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites,
 que ce soit toujours au nom de Notre Seigneur Jésus Christ »
(Col 3, 17).

Le 10 mars 2012, soeur Thérèse Marcil,
en religion Raymond-du-Rosaire,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 89 ans dont 65 de profession religieuse.
Née à Chambly, Québec, elle était la 2e des 5 enfants de Rosario Marcil et de Lucrèce Raymond.

Après ses études au pensionnat Ste-Émélie, Thérèse demeure à la maison pendant 3 ans, aide sa mère et participe à différents mouvements : Jeunesse Indépendante Catholique, cercles d’études et de couture. Sa vocation a  mûri, elle est prête à suivre le mouvement de l’Esprit, elle a 21 ans lorsqu’elle entre chez les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie.

Soeur Raymond–du-Rosaire fait carrière dans l’enseignement. Elle consacre 42 ans auprès des jeunes : 23 ans dans le secteur public et 18 ans dans le secteur privé.

« Après avoir enseigné presque toutes les matières, je devins spécialiste en latin pendant plus de 30 ans. J’ai beaucoup aimé les jeunes et l’enseignement. »
« Soeur Thérèse donnait une belle formation à ses étudiantes : distinction, éducation aux valeurs et à la culture. Elle les traitait avec respect et simplicité. »

A 65 ans, soeur Thérèse répond à la demande de servir auprès de sa communauté comme supérieure, d’abord sur la Rive-Sud puis à notre infirmerie de la maison mère. Sept ans plus tard, elle assure la suppléance au standard téléphonique. D’humeur égale, toujours avenante, elle sait être à l’écoute. La prière est la source où elle puise son énergie.

«Dans les moments difficiles, j’ai puisé dans la foi et la confiance à la sainte Vierge le courage nécessaire. Ma capacité de rebondissement m’a aidée, en dépit des obstacles, à trouver la solution qui me redonnait vie, paix, sérénité.  Je m’efforce de suivre le Christ de plus en plus près, m’appuyant sur lui comme un roc solide. Le livre de nos Constitutions a souvent été mon meilleur livre de méditation. »

Soeur Thérèse est admise à l’infirmerie à l’âge de 80 ans. Sa souffrance s’unira à la prière de sa vie pour parfaire dans la foi l’épouse fidèle qui va vers le Dieu qui l’a choisie.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche