Dans la section: En souvenir

Soeur Marguerite Lafortune

-

« C’est ta Face, Seigneur, que je cherche! »

Le 20 février 2012, soeur Marguerite Lafortune,
en religion M.-Mechtilde-du-St-Sacrement,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 93 ans dont 68 de profession religieuse.
Née à St-Roch-de-l’Achigan, Québec, elle était la 6e des 10 enfants d’Ulbald Lafortune et de Clara Roy.

Marguerite sera la 5e des filles à devenir soeur des Saints Noms de Jésus et de Marie. Une autre deviendra soeur Grise... c’est dire que les parents étaient très chrétiens, que le milieu familial était propice aux vocations. Soeur Marguerite raconte :

« Mon oncle allait chercher le bon Dieu pour une malade du rang. Quand il passait devant chez nous en agitant une cloche et sans s’arrêter, on ouvrait la porte et toute la maisonnée, on se mettait à genoux. On priait le bon Dieu qui passait. Maman nous disait quoi lui demander. »

Après ses études à l’école du rang, Marguerite fréquente le Pensionnat de St-Roch, puis elle enseigne à l’école du rang pendant trois ans. «J’ai choisi les SNJM spécialement parce j’avais du goût à enseigner.»

Soeur Mechtilde-du-St-Sacrement enseigne au cours primaire et au premier cycle du secondaire pendant 38 ans, particulièrement à la polyvalente de Disraéli. Elle s’occupe aussi de la Croisade Eucharistique et de la J.E.C.  A la fin d’une année une étudiante lui écrit :

« J’ai passé une année merveilleuse avec toi. J’ai remarqué que tu avais plein d’amour pour nous. Tu es douce, patiente, de bonne humeur. J’ai beaucoup appris, surtout sur le plus beau fleuve du monde ‘ le fleuve St-Laurent’.». Soeur Marguerite ne compte pas son temps et ajoute au besoin de « petits cours privés » pour dépanner les jeunes en difficulté.

Lorsque soeur Marguerite laisse l’enseignement, à 64 ans, elle répond au besoin d’une comptable au Mont Jésus-Marie, tâche qu’elle accomplira pendant 15 ans. Elle sait occuper ses loisirs comme coiffeuse et couturière pour le bien-être de compagnes de son groupe communautaire de la résidence Marie-Rose-Durocher. Après 7 ans de voyages quotidiens pour son travail, elle va résider à notre Maison mère. Jusqu’à l’âge de 86 ans, soeur Marguerite accompagne nos sœurs âgées et nos malades dans les cliniques et les hôpitaux.

« Compagne agréable, soeur Marguerite est une bonne collaboratrice, toujours prête à aider qui que ce soit. Réservée et efficace, elle aime le bien fait, a le goût du beau et du bon. »

L’heure de la retraite est pour elle un temps axé sur le ministère de la prière et des menus services à ses consoeurs. Elle garde le goût de l’Évangile et du partage de la Parole. Quand le Seigneur vient la chercher, elle est presque encore en tenue de service!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche