Dans la section: En souvenir

Soeur Germaine Bacon

-

« Je suis sûre de ton Amour, mon cœur est dans la joie » Ps. 12, 6.

Le 24 janvier 2012, soeur Germaine Bacon,
en religion M.-Philippe-d’Aquila,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 89 ans dont 69 de profession religieuse.
Née à Sainte Thècle, Québec, elle était la 5e des 6 filles de Philippe Bacon et de Florida Veillet. Les 2 seuls garçons étaient morts en bas âge.

Germaine grandit dans une atmosphère de foi, d’affection et de travail. Le père possède trois terres et ses filles travaillent aux champs, au jardin, à la traite des vaches...  Elles aident aussi la maman dans les tâches ménagères. Les voisins? Ce sont des oncles et des tantes aux familles nombreuses. Les relations sont amicales et l’expression de la foi quotidienne. Germaine fréquente l’école du rang jusqu’en 6e année. Une soeur de sa mère est religieuse SNJM missionnaire aux Etats-Unis puis en Afrique. Tandis que les sœurs de Germaine se marient; elle se rappelle avoir demandé à Jésus à sa première communion de devenir religieuse. Jeune fille, elle a des amis, puis un ami désirant fonder un foyer.

 « Comme toute jeune fille heureuse, j’aimais la vie. Mais je ne pouvais pas me décider à fonder un foyer sans avoir connu la vie religieuse. – Si je ne suis pas heureuse, je ne pourrai pas te rendre heureux, laisse-moi aller connaître la vie religieuse -  Je sentais l’appel de Dieu.  J’ai beaucoup lutté avant la décision.  Je priais Marie qu’elle m’éclaire. La lumière est venue. Plus de lutte : j’ai ressenti de la paix et de la joie pendant toute ma vie. »

Germaine a 18 ans à son entrée chez les SNJM.  Soeur Philippe-d’Aquila est nommée cuisinière et le sera, excellente, pendant 52 ans. Puis elle se dévouera à notre infirmerie : tâches d’entretien de locaux, de vêtements de nos malades, de la cuisinette, accompagnement dans les hôpitaux... Tous ces services communautaires dans nos divers couvents, à la Maison mère,  à la maison de repos de Saint-Sauveur expriment la capacité d’adaptation, la souplesse de soeur Germaine et lui sont occasion d’exprimer au quotidien un amour concret de ses consoeurs.

"Dans ses nombreuses occupations, elle savait trouver un équilibre de vie en s'adonnant à la lecture, la baignade, la marche et le ski." 

Riche d’une affection familiale fidèle elle demeure une compagne agréable, joyeuse, reconnaissante. Son secret? Soeur Germaine confie :

« C’est en acceptant tout dans la foi, l’abandon à la volonté de Dieu que j’ai trouvé le bonheur, en me disant : Il n’y a rien de petit au service du Seigneur, quand il y a de l’amour.  J’ai eu mes épreuves, comme toute personne humaine, mais avec la prière et la foi, la confiance, le Seigneur me donnait la grâce de les accepter»

À 83 ans, elle est nommée au ministère de la prière; la récitation quotidienne du Rosaire lui procure une grande joie intérieure. C’est ainsi qu’elle continue d’élargir son cœur aux besoins du monde et qu’elle se prépare à rencontrer son Grand Amour.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré