Dans la section: En souvenir

Soeur Simone Ducharme

-

« Les disciples virent un feu de braise sur lequel on avait déposé du poisson et du pain.
 Jésus leur dit : « Venez déjeuner! »
Jn 21, 9 et 12.

Le 10 octobre 2011, soeur Simone Ducharme,
en religion M.-Maurice-Édouard,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 89 ans dont 65 de profession religieuse.
Née Montréal, Québec,
elle était la 8e des 9 enfants
d’Édouard Ducharme et Célina Perreault.

Simone grandit dans une famille gaie et accueillante, aux revenus modestes de la paroisse de la Nativité. On parle du bon Dieu, on récite le chapelet, on assiste à la messe quotidienne. Elle admire les religieuses qu’elle voit sur le chemin de l’église et, toute petite, elle rêve de faire de même. À 13 ans, après une 6e année primaire chez les SNJM, elle s’engage dans une filature près de chez-elle.  Elle y dure 5 ans malgré un travail trop pénible pour sa santé fragile. Elle change pour une manufacture de chaussures. Engagée dans la J.O.C., elle garde son désir de vie religieuse. Trois retraites fermées ne la décident pas totalement. Une démarche auprès des Sœurs Missionnaires de l’Immaculée-Conception essuie un refus : « Trop frêle... ».

Simone a 22 ans; elle se confie à soeur Jeanne-Élisabeth, snjm, qui lui facilite l’accès à la Congrégation. Dès le postulat, elle aime sa nouvelle vie réglée par le travail et la prière. De caractère gai, soeur Maurice-Édouard prépare pendant plus de 30 ans le pain quotidien de ses sœurs comme cuisinière tant au Québec qu’en Floride, dans la province de New-York. Soeur Simone s’adapte facilement aux différents milieux; elle sait cultiver l’oubli de soi, la serviabilité. « J’ai eu la grande grâce de savoir tout accepter » confie-t-elle.

Le passage de la cuisine à l’entretien du réfectoire puis à d’autres tâches domestiques accompagne l’accumulation des années. A 78 ans, notre soeur est admise définitivement à l’infirmerie. Sa dévotion à la Vierge Marie et à la Trinité continue de nourrir sa prière pleine de reconnaissance.

« Soeur Simone était dans sa 65e année de profession religieuse. Toute sa vie elle est demeurée une discrète et fidèle servante de l’Évangile par son travail et sa disponibilité.»

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche