Dans la section: En souvenir

Sœur Claire Dupuis

-

« Dès à présent, nous sommes enfants de Dieu.
Lorsqu’il paraîtra, nous lui serons semblables,
 puisque nous le verrons tel qu’il est » 1 Jn 3, 2.

Le 1er juillet 2010, sœur Claire Dupuis,
en religion Jean-de-l’Immaculée
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 92 ans dont 69 de profession religieuse.
Née à Montréal, Qc, elle était la cadette des deux filles
de Jean Dupuis et d’Oliva Provost.

Sœur Claire Dupuis entre au noviciat des SNJM à 21 ans, après un cours complet au Pensionnat Mont-Royal, un diplôme supérieur en musique et son baccalauréat ès arts obtenu au Collège Jésus-Marie. De son père elle avait hérité la gaieté, la pointe d’humour, la musicalité; de sa mère, la pondération, l’initiative, l’adresse, la générosité. Douée pour les études, elle obtiendra par la suite un certificat en grec et latin, des maîtrises en Sciences religieuses et en littérature française de l’Université de Montréal, un doctorat en philosophie de l’Institut catholique de Paris obtenu avec la mention grande distinction.

Dès sa première année de profession religieuse, à 23 ans, elle commence sa carrière de professeur de philosophie qui durera 34 ans d’abord au Collège Jésus-Marie puis à l’école Normale de Saint-Lambert et à l’École supérieure de musique Vincent-d’Indy. Une ancienne élève témoigne : « Toutes ont pu constater sa très grande intelligence comme professeur de philosophie et sa patience pour répondre à nos nombreuses questions ». Une autre confirme: «Avec elle, une question complexe devenait simple, la réponse était limpide, claire, concise;  aussi sœur Jean est demeurée pour moi une personne référence que j’ai consultée plusieurs fois durant ma vie ».

Nommée supérieure provinciale, elle servira de 1977 à 1983 au Centre inter provincial (Maison mère). On se rappelle son accueil affable, sans prétention, attentif aux personnes, constantes inhérentes à sa personnalité. Dans ses souvenirs, sœur Claire mentionne avec émotion «le très grand honneur vécu en 1982 d’avoir été présente à Rome pour la béatification de Mère Marie-Rose», notre fondatrice.

Sœur Claire a 65 ans lorsqu’elle commence une autre carrière. Pendant 18 ans elle œuvre en paroisse et particulièrement dans un secteur moins favorisé de Montréal, les paroisses St-Jacques, St-Jean de Pointe St-Charles et St-Henri, secondant les curés, répondant aux besoins des pauvres, apportant avec simplicité et bonhomie toute la chaleur de son cœur et de sa créativité.

« Ce qui m’a le plus fasciné, c’est sa grande humanité (...) Elle était de tous les métiers : cuisinière, infirmière, animatrice du vestiaires des pauvres et des enfants de chœur...; une fois la semaine, elle faisait du spaghetti et en invitait quelques-uns à manger avec elle. »

 Sœur Claire nous dit : « Les pauvres m’ont appris ce qu’est le fond de l’être humain. Je me suis dit que le pauvre, c’est peut-être moi.... Ils m’ont appris quelque chose du cœur. Dieu se trouve toujours dans mes points faibles et c’est là qu’ils me rejoignent... »

Après 4 ans de santé chancelante, pendant lesquelles elle aide auprès de nos sœurs malades, sœur Claire est définitivement admise à notre infirmerie. Les 5 dernières années verront diminuer progressivement les capacités de notre sœur qui conservera sa délicatesse, son affabilité. C’est de la Maison Jésus-Marie à Longueuil que Mère Marie-Rose la présente au Dieu d’Amour et de Vérité!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée