Dans la section: En souvenir

Soeur Marie Dubreuil

-

« A jamais soit la gloire de Dieu, qu’il se réjouisse en ses œuvres! » Ps. 104, 31.

Le 11 avril 2010, soeur Marie (Mariette) Dubreuil,
en religion Louis-de-Ste-Marie, est entrée à la maison du Père.

Elle avait 101 ans dont 74 de profession religieuse.
Née à Montréal, elle était l’unique fille et la cadette
des deux enfants de Louis Dubreuil et de Mary Maynard,
fille d’un émigré anglais converti au catholicisme.

Marie était fière d’avoir vu construire l’académie Marie-Immaculée et hisser la statue sur le dôme de l’école qu’elle a fréquentée avant d’aller terminer ses études avec un diplôme du Bureau central à l’académie St-Édouard dirigée par les sœurs de Ste-Croix. Elle était la nièce de soeur Marie-Françoise, snjm, entrée en 1846 et décédée à Portland, Orégon, E.-U. en 1880. À la maison, elle grandit dans la foi et l’art. Madame Dubreuil, professeur de dessin et de peinture, initie sa fille. C’est avec elle que Marie, dès ses 14 ans, se voit confier les plus jeunes élèves. Ainsi commence la carrière artistique de notre soeur!

Soeur Louis-de-Ste-Marie poursuivra sa formation avec soeur M.-Louise-de-Savoie et avec soeur M.-Jérôme-de-la-Croix. Pendant plus de 60 ans, elle enseignera le dessin et la peinture à la Maison mère et à nos pensionnats d’Hochelaga, d’Outremont et surtout au Maplewood à Waterloo, auprès de jeunes et de moins jeunes... même aux cheveux blancs, femmes et hommes. Retraitée au couvent de Valleyfield puis de Ste-Martine, elle poursuit sa carrière artistique d’enseignante. Tout au long des années elle demeure pour ses consoeurs une compagne, paisible, sereine, intéressée à la vie communautaire.
 
Les témoignages rendus à soeur Marie Dubreuil s’échelonnent au long de sa carrière.
« Votre sourire quand nous arrivons au studio est toujours là pour nous remonter le moral et entendre nos problèmes avec nos enfants et petits-enfants. (...) Même quand vous aviez la grippe, ou mal aux jambes... Vous avez été pour nous messager, docteur, psychologue, confesseur, mère, soeur, amie la plus chère au monde... Le Bon Dieu nous a sûrement choyés pour nous donner quelqu’un comme vous! »

A Waterloo, dans la Maison de la Culture, une salle d’exposition nommée « Soeur Louis » « tient à rendre hommage à une pionnière de l’enseignement de la peinture à Waterloo qui a, pendant des années, notamment au couvent Maplewood, transmis sa passion de la peinture à ses nombreux élèves ».
 
Partie de Waterloo depuis 5 ans, elle reçoit à nouveau un hommage du Conseil d’administration de la Maison de la Culture: « Nous cherchons par notre salle d’exposition à poursuivre cette œuvre qui fut la vôtre : encourager l’expression artistique et l’appréciation de l’art. Votre esprit habite un peu les lieux et nous en sommes très fiers. »

Entrée à l’infirmerie à l’âge de 89 ans, soeur Marie demeure lucide, accueillante et reconnaissante. Son 100e anniversaire a été souligné dans la joie et l’action de grâce le 3 avril 2009. Soeur Marie était prête à  rencontrer enfin son Dieu, le Créateur de toute beauté!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Gisèle Marcil
Sœur Gisèle Lalande
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland