Dans la section: En souvenir

Soeur Mary Ellen Collins


"La bonté du Seigneur n’est jamais épuisée"  (Lamentations 3, 22)

Le 2 mai 2018, sœur Mary Ellen Collins,
en religion Norah Mary
est entrée chez Dieu.

Elle avait 83 ans et comptait 60 ans de profession religieuse.
Née à Montréal, Québec, elle était l’aînée des trois enfants
de parents issus d’Irlande, Michael Collins et Norah Fleming.

N’ayant aucune parenté à Montréal, la famille Collins, « tricotée serrée », s’engage fortement auprès des nouveaux arrivants. Elle s’applique à tisser des liens avec les descendants irlandais. Mary Ellen  fréquente d’abord l’école élémentaire Holy Family. Après sa graduation à Saint Dominic’s High Scool, elle travaille durant quatre ans comme secrétaire. Avec une compagne de classe, elle entre au noviciat des SNJM en juillet 1956.

Sœur Norah Mary est une éducatrice née. À Mount Holy Names, St. John Fisher et St. Francis Assisi, elle enseigne surtout au niveau des première et deuxième années du primaire. Puis un grand changement survient dans sa vie : elle est transférée à Holy Names High Scool afin de remplacer une sœur dédiée aux classes commerciales. Quelle transition : du jour au lendemain, passer de Grade One à Grade Eleven! (de première à 11e année).

Par la suite, elle enseigne dans plusieurs high schools, au niveau commercial. Elle devient une des fondatrices du post secondaire « Business Centre » où elle continue à transmettre ses valeurs de travail, d’honnêteté et de professionnalisme.
Mary Ellen était reconnue comme éducatrice efficace, organisée et dévouée. Elle n’acceptait pas la « bêtise » chez ses élèves qui, d’autre part, reconnaissaient son attachement et son désir de les voir développer toutes leurs potentialités. Elle savait répondre à leurs besoins par une grande compassion.

Mary Ellen a pris sa retraite à l’âge de 65 ans  et s’est engagée dans un programme d’initiation première à la Foi, à la paroisse St. Monica. Elle aimait ses élèves et se plaisait à écouter leurs récits qu’elle partageait avec son groupe communautaire. Elle était toujours accueillante envers les visiteurs, les personnes associées et celles qui participaient à des rencontres. Elle aimait la lecture et adorait magasiner.

Directrice spirituelle accréditée au Ignatian Spirituality Centre, elle a accompagné beaucoup de groupes et a supervisé des personnes en formation. Elle fut aussi bénévole au Centre’s Library.

Un témoin rapportait récemment: « Mary Ellen est le genre de personne à qui j’aimerais ressembler à la fin de mes années de cheminement : pleine de vie, toujours engagée envers les autres, joyeuse, de bonne écoute et gardant son humour malgré la maladie. »

Mary Ellen est décédée au McGill University Health Centre (MUHC)  peu avant de célébrer son 60e anniversaire de profession religieuse, événement qu’elle anticipait avec joie. Tout au cours de son existence, sœur Mary Ellen était fascinée par les papillons --- merveilleux symbole de résurrection, de passage de la mort à la vie. De toute évidence, sa complète transformation est maintenant achevée.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust