Dans la section: En souvenir

Soeur Lucille Smith

-

« Observez les lis des champs, ils ne filent ni ne tissent.
Si Dieu habille ainsi l’herbe des champs, combien plus le fera-t-il pour vous!»
                 Luc 12, 27-28


Le 23 mars 2010, soeur Lucille Smith,
en religion M.-William-des-Anges,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 94 ans dont 73 de profession religieuse.
Canadienne irlandaise, née à Montréal,
elle était la dernière des 8 enfants de sa mère, Corona Bouthillier,
et la 8e des 10 enfants de son père William Smith.

Lucille Smith étudie chez les Sœurs de la Congrégation Notre-Dame. La seule SNJM qu’elle connaît est une cousine de son père, Mère Jeanne-Françoise, qui un jour lui suggère de s’inscrire à une retraite dirigée par le  Père Louis Lortie, o.m.i., à Hochelaga. L’atmosphère de ce milieu l’incite à y répondre à l’appel du Seigneur; à 19 ans, Lucille entre au postulat.

Sa vocation d’enseignante s’exerce avec habileté et créativité dans les Institut familiaux et à l’Institut de Pédagogie familiale. Détentrice d’une maîtrise en techniques de composition de tissage professionnel et aussi spécialisée en couture,  soeur William-des-Anges, exploite, pendant 40 ans, ses talents de professeur en ces matières pour la plus grande joie et l’enthousiasme de ses élèves et des religieuses.

A partir de l’âge de 61 ans, soeur Lucille met sa disponibilité et son affabilité sereine au service de la communauté comme chauffeure et réceptionniste au Collège Durocher puis à la Résidence Saint-André.  Retraitée à la Résidence Sainte-Émélie, elle participe, dans la mesure de ses forces aux tâches communautaires. Toujours de bonne humeur, elle aime le chant, la musique classique. Lorsque, à 91 ans, soeur Lucille entre à notre infirmerie de Longueuil ces traits demeurent. Sensible et reconnaissante à la moindre marque d’attention elle multiplie les « Merci! », est heureuse de participer à l’Eucharistie et d’entendre un cantique à Marie. Discrète quant à elle-même, très rarement faisait-elle allusion à des souffrances passées ou présentes.

Un jour où elle était fêtée on a dit :
« Que de bonté, que de patience, que d’amour des étudiantes manifesté!... Que de qualités de cœur, que de bons souvenirs, que d’amitiés cultivées au rythme de beaux chants qu’elle fredonne! ... Vaillante et généreuse toujours, serait-elle capable de dire 'Non' à quiconque lui demande un service? ..

Le grand départ s’est fait rapidement exprimant une fois de plus sa disponibilité à l’Appel du Père!
 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée