Dans la section: Actualités

Comité Justice et Paix : une année stimulante sur des thèmes phares pour les SNJM

Découvrir le rôle des gangs de rue en lien avec toute la problématique de la traite humaine a été une des résultantes des travaux effectués par les membres du Comité Justice et Paix du Québec au cours de la dernière année.

À cet égard, une rencontre avec la policière Julie Harvey du Service intégré de lutte contre le proxénétisme et la traite de Montréal a été révélatrice. Cette dernière a fait ressortir le rôle important des gangs de rue et leur stratégie pour approcher les jeunes filles dans l’environnement scolaire, près des bouches de métro et autour des Centres jeunesse.

Soulignant l’importance du phénomène et les difficultés pour le contrer notamment par le déplacement des victimes dans des réseaux interprovinciaux, la policière a rappelé qu’une forte sensibilisation de la population contribue à une lutte plus efficace. Elle a insisté sur la pertinence de dénoncer toute situation d’exploitation sexuelle envers une personne que ce soit de façon anonyme auprès d’un service de police, à Info-crimes Montréal ou encore en demandant de l’aide auprès des diverses ressources scolaires, communautaires ou de la santé.

L’action des membres du Comité Justice et Paix sur ce thème a aussi pris la forme de signatures à des pétitions en faveur des victimes de la traite des personnes et une participation à une soirée d’information majeure du CATHII (Comité d’action contre la traite humaine interne et internationale). Cette réunion portait sur l’Examen périodique universel de l’Organisation internationale des Nations unies (ONU). L’objectif était de mettre en examen le Canada sur ses efforts pour lutter contre la traite de personnes dans le pays.

« Construire des ponts… Solidarité »

En dressant le bilan de leur année, les membres du Comité Justice et Paix du Québec ont échangé sur l’apport des diverses rencontres, sur ce qui les a sensibilisées, ressourcées ou inspirées.

Elles ont profité de l’exercice pour identifier les valeurs et les mots-clés autour des divers thèmes approfondis lors de ces rencontres. De la campagne de Développement et Paix où l’on a réalisé la place importance de la femme au cœur du processus de paix, les mots-clés suivants ont surgi : construire des ponts, respecter les droits de tous et toutes, dépasser les conflits.

Lors de la rencontre avec le groupe communautaire Relais-femmes et la présentation du jeu échelles et serpents, autour de questions et réponses, les participantes ont pris connaissance de plusieurs inégalités sociales entre les femmes et les hommes, encore aujourd’hui en 2018. Inégalité, pauvreté et solidarité sont les mots-clés qui se sont imposés de ce jeu si réaliste.

En lien avec le processus suggéré par la province portant sur le racisme, les membres du comité ont approfondi les valeurs du respect de la différence, identifié leurs peurs et discerné leurs attitudes racistes. Les principaux mots-clés ressortis de cette prise de conscience sont conversion, dépasser le premier regard, oser aller vers l’autre.

Les membres du comité ont également rencontré des jeunes filles du Collège Durocher-Saint-Lambert et signé diverses pétitions dont certaines en faveur des personnes migrantes et réfugiées. Au total, il y a eu six rencontres réunissant les représentantes des SNJM du Québec et du Secteur-Missions, en l’occurrence les sœurs Jacqueline Aubry, Claudette Bastien, Jeanne Dagenais, Phyllis Douillard, Hélène Harvey, Lise Gagnon, Élisabeth Giroux et Thérèse Laplante. Le comité compte également sur la participation d’Ingrid Lefort, Dorothy Guha, associée SNJM et de Julie Tétreault, coopérante.  

La prochaine année d’activités s’annonce toute aussi chargée et passionnante pour le Comité Justice et Paix du Québec qui entend s’attaquer aux sujets suivants :

  • Élaboration de questions spécifiques à poser aux candidats aux élections provinciales de l’automne
  • Situation des travailleurs agricoles
  • Vivre-ensemble avec le flux migratoire
  • Histoire des immigrants et plus particulièrement, celle des personnes de couleur
  • Campagne Développement et Paix

Source : Texte inspiré des notes de Sr Claudette Bastien

Autres articles récents dans la section Actualités
Les SNJM réclament la ratification de la Convention C-189 par le Canada
La Halte Marie-Rose : Lieu d’accueil, projet rassembleur!
Présence des SNJM à la journée Dans nos rues pour le climat
Des exemples d’actions concrètes aux personnes migrantes et réfugiées présentés au colloque de l’ATTIR
Alt-o-tech : Un tremplin vers un océan de possibilités en cette ère numérique
Appel à une action pastorale universelle pour protéger l’eau potable
Dialogue interreligieux
Une mère spirituelle bien fière du parcours du P. Reegan Soosaï, c.m.f.
Concert reconnaissance aux SNJM réussi pour l’Ensemble vocal Polymnie
Une invitation à l’action solidaire SNJM