Dans la section: Chez-nous

Un départ à la retraite plein d’émotions

Quitter son lieu de travail où l’on s’est investi pleinement pendant 30 années ne se fait pas sans de nombreux pincements au cœur et de grandes émotions, de part et d’autre. C’est ce qu’a réalisé Madame Charlotte Baillargeon, directrice générale de la Maison Jésus-Marie jusqu’au dernier jour de son travail le 27 avril dernier.

Quelques jours avant son départ définitif pour la retraite, une messe solennelle a eu lieu au cours de laquelle les sœurs Marthe Carmel, Florence Vinet et Suzanne Lavallée ont souligné quelques-uns des faits marquants des 30 dernières années de sa carrière chez les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM).

C’est ainsi que l’on a rappelé le rôle de Madame Baillargeon à la maison-mère à titre de directrice des ressources humaines. Ses habiletés de communicatrice et son souci de créer un climat de travail ouvert et stimulant ont attiré l’attention. « Vous avez su communiquer ce respect de la personne et de nos valeurs au personnel. »

Offrir une belle qualité de vie

Ses talents de planificatrice ont été grandement appréciés lors de certains travaux de réfection et lors des festivités du 150e anniversaire de la congrégation en 1993.  « Autant d’activités qui ont pu se réaliser dans l’harmonie grâce à la planification et à une excellente collaboration », a mentionné Sr Marthe Carmel.

Cette dernière n’a pas hésité à révéler un petit secret bien gardé. « Des sœurs de d’autres congrégations volaient Madame Baillargeon… comme personne-ressource! Le verbe « voler » en dit beaucoup » sur les compétences et la disponibilité de cette femme dynamique qui a débuté son engagement auprès des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) en 1988.

De son côté, Sr Suzanne Lavallée a insisté sur le leitmotiv de cette femme passionnée et profondément humaine : « ne pas oublier la qualité de vie ». Ayant travaillé aux côtés de Madame Baillargeon durant ces 30 dernières années, Sr Suzanne a confié « vous avez été pour moi, ma conseillère et mon mentor. Nous voulions la même qualité de vie pour toutes nos sœurs. »

Une présence mémorable chez les SNJM

En rappelant chacune à tour de rôle certains moments clé du parcours de la nouvelle retraitée, les trois sœurs venues lui rendre hommage ont appuyé leurs dires par des exemples concrets. Le fait d’accueillir une nouvelle arrivée ou de saluer une sœur rencontrée dans les couloirs des pavillons par son nom n’est pas passé inaperçu. Au-delà de l’effet surprise chez les sœurs, c’est davantage l’importance accordée à chacune d’entre elles et la nature des relations que Charlotte Baillargeon entretenait qui ont suscité admiration et appréciation.

Sr Denise Riel, animatrice provinciale a également adressé quelques mots à la nouvelle retraitée avant que l’on procède à la remise d’une toile, à la fin de la célébration. Un repas spécial avec la communauté a suivi au cours duquel, Charlotte Baillargeon a adressé ses mots de remerciements. Plusieurs moments de grande émotion ont été vécu à ce moment et dans les jours qui ont suivi jusqu’à son départ le 27 avril. De nombreuses sœurs l’ont d’ailleurs accompagnée jusqu’à la porte de sortie, à son dernier « au revoir ».

« Bonne retraite, soyez heureuse et soyez assurée que vous garderez longtemps une large place dans notre mémoire. »

Photos reportage – Sr Gisèle Lalande

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Un concert enlevant sous les rythmes latins avec l’ensemble Harpissimo-Québec
Un spectacle d’enfants sous le signe de la bonne humeur et de la joie de vivre
Belle marque de reconnaissance aux SNJM par l’Orchestre symphonique de Longueuil (OSDL)
Retour poétique sur l’histoire d’un naufrage oublié
Octuor à cordes et chorale au programme de la Maison Jésus-Marie
Une saison de concerts bien chargée à la Maison Jésus-Marie
Un hommage à des « femmes de cœur et de passion »
La Famille Marie-Jeunesse à un tournant de son histoire
Un départ à la retraite plein d’émotions
Un rendez-vous fraternel pour garder la forme