Dans la section: En souvenir

Soeur Gisèle Bériault

-

«Ceux qui ont enseigné la justice brilleront comme des étoiles pour l’éternité » Da 12, 3.

Le 29 janvier 2010, soeur Gisèle Bériault,
en religion Marie-Ghislaine,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 91 ans don 61 de profession religieuse.
Née à Sainte-Justine de Newton, Québec,
elle était la 3e des 9 enfants de
Wilfrid Bériault et de Blanche Proulx.

Graduée de l’École Normale de Valleyfield, lorsque, au sortir d’une retraite fermée de 3 jours, Gisèle Bériault pensa à entrer chez les SNJM, elle avait 27 ans, avait enseigné pendant 9 ans dans sa paroisse natale ou tout près et travaillé pendant un an au bureau chef de la Banque Nationale à Montréal.  Elle n’avait pas pensé à la vie religieuse auparavant, mais comme pour sa mère et cinq de ses sœurs, l’enseignement était une vocation.

A 80 ans, soeur Gisèle résume ainsi son noviciat et l’importance attachée à la vie intérieure : «J’ai beaucoup prié. Je nageais dans les consolations. Pensez donc : repos des classes, des élèves, aucune responsabilité; j’étais selon l’expression, aux oiseaux! (...) Aucune surprise sauf que j’étais embarrassée par mes grandes jupes, moi qui avais tellement voyagé en bicyclette, et en skis. J’aimais le silence. Dès le postulat, j’ai été prise par la vie intérieure toute de recueillement. J’aimais déjà la solitude et je m’y suis replongée avec délices chaque fois que j’en avais l’occasion et je rencontrais Dieu. Aujourd’hui, mon recueillement est plus difficile mais je suis heureuse quand même. Je me sens près de «Lui», mais d’une autre manière et cela me dit que je me rapproche de sa rencontre. »

La vie de soeur Marie-Ghislaine se déroule à Montréal, Saint-Lambert (Collège Durocher),  Outremont puis Longueuil. Elle enseigne avec succès pendant 21 ans dans 9 de nos écoles surtout secondaire à Montréal. A partir de 50 ans, les services de soeur Gisèle se diversifient; on la voit secrétaire, archiviste,  bibliothécaire pour la communauté (totalisant 18 années), agente de pastorale au Cameroun, enseignante au Niger  en Afrique (9 ans) et au Centre PROMIS  auprès d’immigrés (3 ans), à Montréal.

Quand vient l’âge de la retraite, Soeur Gisèle a 79 ans. Retirée à la maison mère d’Outremont, puis en 2005 à la Maison Jésus-Marie de Longueuil, elle goûte les longs moments de solitude. Elle accueille les visiteuses avec un sourire mais demeure réservée, peu parlante : elle a toujours préféré de beaucoup la lecture à la conversation.

La rencontre avec le Seigneur, qu’elle a si bien préparée, s’accomplit dans la discrétion.

 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust