Dans la section: En souvenir

Sœur Gilberte Brien

"Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits, c'est à moi que vous l'avez fait." (Mt 25, 40)

Le 8 mars 2018, sœur Gilberte Brien,
en religion M.-Élie-de-Carmel,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 94 ans dont 62 de profession religieuse.
Née à St-Roch-de-l'Achigan, elle était la 9e des 14 enfants
d'Azarie Brien et de Rose-de-Lima Poitras.

Des huit enfants nés avant Gilberte, il n'en restait que cinq au moment de sa naissance, les trois autres étant décédés très tôt. Gilberte a 7 ans au décès de son père âgé de 49 ans. Elle suit, au couvent de l'Épiphanie, chez les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, le cours de l'Institut qu’elle termine à 17 ans. Elle se consacre à l’enseignement puis travaille en comptabilité à la Caisse populaire. A 29 ans, elle envoie une demande pour devenir SNJM.

Dès novice missionnaire, sœur Élie-du-Carmel est nommée à Côteau-Station pour enseigner en 8e et 9e années. Après sa profession religieuse, elle a à Valleyfield, pendant 3 ans, une classe de 6e année au primaire. Elle revient à la maison mère pour 3 autres années de formation: juniorat et scolasticat. Lorsqu'elle retourne à l'enseignement, ce sera pour les classes de 8e, 9e années, de même qu’en 6e année avec l'enfance exceptionnelle, à Longueuil, Maskinongé, Beauharnois, St-Chrysostome et Montréal. Elle s'oriente finalement vers l'enseignement au cours primaire en français et en arts plastiques dans des écoles de la Commission scolaire de Montréal.

"Sœur Gilberte a enseigné durant vingt-sept ans, de la pré-maternelle au secondaire sans oublier les arts plastiques. Elle s'est donnée corps et âme à l'instruction et à l'éducation de la jeunesse avec dévouement, esprit d'initiative et créativité."

À 60 ans, sœur Gilberte entreprend un nouveau service comme aide au secrétariat provincial, elle s’y dévouera pendant 10 années. Avant d’être nommée à la résidence Ste-Émélie, elle faisait partie du groupe communautaire de la résidence Rouen, et cela depuis 19 ans. Pendant près de 20 ans, elle saura, dans cette nouvelle maison, se rendre utile en aidant à l'économat local et en rendant des services communautaires.

"Sœur Gilberte avait un français impeccable; souvent elle rendait le service de la vérification des textes, même d'une thèse de doctorat." "Habile de ses doigts, sœur Gilberte rendait de multiples services; combien de lavettes de vaisselle a-t-elle confectionnées?" "Elle a témoigné d'une vie laborieuse et engagée."

À regret, à 90 ans, sœur Gilberte doit accepter la nomination pour l'infirmerie de la Maison Jésus-Marie. Son tour est venu de recevoir des soins! Vaillante, elle aurait voulu servir encore.

Que le Seigneur soit béni pour la vie de sœur Gilberte teintée d'un sens apprécié de l'humour!

 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust
Sœur Pauline Labbé
Sœur Jeannine Dargis
Sœur Monique Longpré