Dans la section: En souvenir

Sœur Rollande Latour

"Restez en tenue de service, gardez vos lampes allumées.
Heureux les serviteurs que le maître à son arrivée trouvera en train de veiller." (Lc 12,35-37)

Le 27 février 2018, sœur Rollande Latour,
en religion M.-Marcel-Armand,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 84 ans dont 65 de profession religieuse.
Née à New-Glasgow, Québec, elle était la 15e des 16 enfants
de François-Xavier Latour et de Florida Brière.

Rollande grandit sur la ferme de ses parents, dans une famille laborieuse et heureuse : on y dit la prière en famille et le chapelet, on y prie saint Joseph. Le soir, les voisins viennent veiller: jeux de cartes, danses, chansons font la joie de tout le monde. A l'école du rang, Rollande obtient le certificat de 7e année. Elle a 12 ans  quand son père décède, il lui faudra alors cesser l'école. Une sœur des Saints Noms de Jésus et de Marie, de passage dans son village, lui offre de l'amener au Pensionnat d'Hochelaga où elle pourrait comme Oiseau bleu aider à de menus tâches et poursuivre une instruction de base. Rollande y vivra pendant un an.

À son retour à la maison, elle aide ses belles-sœurs de temps à autre, elle travaille dans une usine de mise en conserves afin de gagner un peu d'argent. Intérieurement, elle pense à la vie religieuse, elle n'aime pas l'étude mais se plaît dans les travaux manuels. À 15 ans, elle est fréquentée par un garçon sérieux. "Elle lui avoue "tout de go" qu'elle se fera religieuse un jour et raconte le fait à une SNJM qui lui aide à faire les démarches nécessaires."

Elle a 16 ans lorsqu'elle entre au noviciat. Elle veut sauver des âmes en offrant son travail et sa prière. Habituée à une famille nombreuse, la vie communautaire lui paraît facile. Après les années de formation, elle commence sa vie religieuse comme ”réfectorière" et cuisinière dans nos pensionnats Mont-Royal et Sainte-Émélie.

Elle est ensuite assignée "définitivement" comme aide infirmière aux soins des sœurs malades à la maison mère. Pendant 46 ans, elle s’y dévoue avec délicatesse et attention, de jour ou de nuit, particulièrement au 1er étage. Elle accompagne les sœurs mourantes d'une présence priante et compatissante. Au 4e Est, elle est animatrice des malades, le temps d'un mandat de 3 ans. Sa présence est celle d'une animatrice vigilante et très efficace de par sa bonté, son amour et sa charité authentique à l'égard de chacune

"Sœur Rollande ne comptait ni son temps, ni sa peine, ni ses fatigues; elle n'écoutait que son grand cœur. Par son accueil chaleureux, par son écoute attentive, par ses délicatesses de toutes sortes, elle savait panser les blessures tant physiques que morales. Elle fut une compagne fraternelle, aimante et sympathique, avec qui il faisait bon vivre. Elle a travaillé sans bruit, en donnant le meilleur d'elle-même jusqu'au bout de ses forces."

Lors de la fermeture de la maison mère, sœur Rollande vit pendant 5 ans à la résidence Cartierville, puis, pendant 5 autres années, à la résidence Ste-Émélie. Elle rend des services communautaires: réceptionniste, remplaçante de l'infirmière au besoin, ministère de la prière. En 2015, elle est accueillie à la Maison Jésus-Marie, donnant surtout son temps à la présence du Seigneur. Sœur Rollande rencontre maintenant Celui qu'elle a si bien servi dans les autres.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust