Dans la section: Prières et réflexions

Billet spirituel – Octobre 2017 - Les transformations dans la communauté tout au long de son histoire

« Le semeur sortit pour semer. » (Luc 8,5)

À la suite du grand Semeur Jésus, Eulalie (Marie-Rose) et Mélodie (Marie-Agnès) partirent vers Longueuil où les attendaient Henriette Céré (Marie-Madeleine) et sa sœur Émélie, dans la petite école de la Fabrique. Tout comme Abraham, elles partirent, remplies de foi, sans savoir ce qui les attendait. Elles répondaient à un appel germé au long de leur engagement pastoral et social dans le milieu de Beloeil. Mgr Ignace Bourget, évêque très sensible à l’urgent besoin d’éduquer la jeunesse, sollicitait la force de leurs bras et l’ardeur de leur amour pour une œuvre d’Église. Toute leur vie en serait  transformée.

Neuf mois passèrent dans ce « Bethléem » où tout manquait. Où pourtant la joie s’affermissait chaque jour dans le don total de leur personne. Car tout était à faire, tant l’organisation matérielle que la formation religieuse et l’acquisition de compétences pédagogiques. Gratitude aux frères des Écoles chrétiennes qui partagèrent leur savoir et aux pères Oblats qui guidèrent leurs premiers pas. Bienvenue à Salomé Martin (Thérèse-de-Jésus) et à Hedwidge Davignon (Véronique-du-Crucifix), deux ouvrières aux talents multiples. Les élèves accourent : la moisson s’annonce bonne. Il faut essaimer au grand couvent.

Mais surviennent les défis et les difficultés : manigances d’un abbé Chiniquy qui veut prendre la place des Oblats; aveuglement d’un curé Brassard qui se laisse berner par son protégé; doutes, suspicions du public, avenir incertain. Il n’est que souffrances et prières. Pourtant la Providence veille. Dieu veut cette œuvre. C’est la sienne! Elle survivra.

Bientôt, sous l’œil réjoui de mère Marie-Rose, pointent les premières éclosions: Beloeil, Saint-Lin, Saint-Timothée. Grande épreuve à l’horizon : la fondatrice bien-aimée quittera cette terre, laissant à sa communauté cette note d’espérance : Dieu prendra soin de vous!

La floraison se poursuivra : les paroisses du Québec réclament des éducatrices religieuses. L’audacieuse Thérèse-de-Jésus  lancera les premières missionnaires vers la lointaine Oregon. La cadence est donnée. Au fil du temps, de nombreuses fondations voient le jour aux États-Unis, en Ontario, au Manitoba, au Japon, en Afrique, en Haïti, en Amérique du Sud.

Pour répondre à des besoins précis, une variété d’écoles spécialisées sont créées : jardins d’enfance, écoles normales, écoles ménagères, cours commerciaux, écoles de musique, collèges classiques, studios d’art, etc. Ces femmes ouvertes à la transformation laissent émerger de nouvelles possibilités à travers ces lieux d’ancrage.

À semer largement, on récolte largement. Que chaque personne donne comme elle a décidé dans son cœur […] Dieu aime qui donne joyeusement.         (2Cor 9, 6-7)

En ce temps de grâce, allons toucher les racines profondes de notre être qui nous relient à notre congrégation. Depuis bon nombre d’années, nous vivons selon ses valeurs et sa spiritualité. Chacune y a trouvé sa place, dans le temps et l’espace. Chacune y a apporté sa contribution par le partage de ses dons et talents, là où ses « obédiences » et ses appels l’ont menée.

Temps de réflexion

 Une façon pour chacune de FAIRE MÉMOIRE à l’approche du 175e anniversaire de notre fondation serait de s’arrêter pour se rappeler les bienfaits de Dieu.

  • Je revisite en esprit mes lieux de « missions » et d’engagement.
  • Je me demande comment ils ont été porteurs de vie donnée et reçue. Autrement dit, comment ont-ils favorisé ma croissance et ma maturation?
  • Je me remémore des événements et célébrations communautaires qui ont été pour nous des occasions de transformation; qui ont consolidé notre appartenance, notre unité, notre fierté  SNJM.

Action de grâce

Loué sois-tu, Seigneur,

pour ta présence constante sur nos chemins.

Loué sois-tu pour nos premières semences jetées en terre.

Loué sois-tu pour la générosité des semeuses de tous les temps.

Loué sois-tu pour la terre qui a accueilli la semence et l’a fait croître.

Loué sois-tu, Seigneur, de nous garder ouvertes

aux appels d’aujourd’hui et de demain.

 

Simone Perras, s.n.j.m. en collaboration avec l’ÉLP

Autres articles récents dans la section Prières et réflexions
CÉLÉBRATION DE L’AVENT 2017
Billet spirituel – Octobre 2017 - Les transformations dans la communauté tout au long de son histoire
Prière de louange
Chant - Vienne la paix
Écoute
Prière à Marie
Prière pour la Journée de la Terre – le 22 avril 2017
SEMAINE 7 - Le certificat Communauté bleue : la réponse des Églises en faveur du droit à l'eau
Billet spirituel – Mars 2017 - Appelées à une spiritualité de l’accueil … accueillir la vie dans sa fragilité
SEMAINE 6 - L'eau : une source de conflits e un facteur de paix