Dans la section: Actualités

Joie, émotion et plaisirs étaient au rendez-vous des retrouvailles à Sainte-Émélie

Près de 150 personnes ont participé aux retrouvailles et à la fête de reconnaissance des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM), le 26 août dernier, à la Résidence Sainte-Émélie, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Pour plusieurs participants et participantes, c’était l’occasion de renouer contact avec les sœurs et de partager des souvenirs.

Résidente dans le quartier, l’une d’entre elles, ne voulait pas rater cette occasion pour tout l’or du monde. « Les sœurs font partie de notre histoire, de notre quartier, elles ont joué un rôle important ici. »

L’émotion était palpable dans les corridors et les salles ou petits salons où l’on prenait le temps d’échanger. De nombreux groupes se sont formés spontanément pour se modifier au fil des arrivées et des rencontres alors que d’autres, ne voulaient tout simplement plus se quitter.

Retrouvailles chaleureuses

Que l’on pense entre autres, à la rencontre entre cette ancienne employée et une sœur qu’elle connaît depuis plus de 30 ans et qu’elle n’avait pas vue depuis des années ou encore, ces anciennes élèves, qui se sont retrouvées après des décennies. Ils ont été nombreux qui, des résidentes du quartier, des anciens employés et des anciennes élèves, à participer à cette fête vécue dans la joie et le partage. D’autres, comme cette dame vivant désormais en France, ont transmis leur message soulignant au passage, l’apport des religieuses dont une enseignante de cours de piano.

La présence de photos, affichées sur les murs, rappelant diverses situations dans des époques différentes, a facilité un retour aux sources. En effet, cette fête de reconnaissance et de retrouvailles était l’occasion de souligner la présence significative des SNJM dans les quartiers Hochelaga-Maisonneuve-Viauville.

Outre les nombreuses personnes invitées, venant d’un peu partout, on retrouvait également des religieuses qui ont habité ou qui habitent encore la Résidence, sans oublier la majorité des membres des équipes de leadership provincial et général. La conseillère municipale du district Maisonneuve-Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde ainsi que le maire de l’arrondissement, Réal Ménard ont aussi fait acte de présence.

Mission accomplie

Réunies dans la chapelle, les personnes présentes ont eu droit à un rituel créatif autour de la symbolique d’une rose, faisant ainsi un petit clin d’œil à la Bienheureuse Marie-Rose Durocher, fondatrice de la congrégation.

Sr Pierrette Désilets a ainsi retracé le parcours des SNJM dans l’Est de Montréal et plus particulièrement, la naissance du pensionnat Sainte-Émélie, dont la mission s’est adaptée au fil du temps. À chaque étape (fondation, floraison, fécondation, pollinisation, éclosion et fleuron), une personne était appelée à apporter un pétale pour faire découvrir en finale, à l’assistance, … une superbe rose.

Chants, message d’espoir et remerciements sont venus compléter cette présentation qui a comblé les personnes présentes, impressionnées par l’éventail des services créés ou soutenus par les SNJM dans le quartier.  

Rappelons en terminant que cette activité est l’œuvre d’un comité spécial dirigé par Sr Lise Bluteau, secondée par les sœurs Jeannine Cornellier, Gilberte Therrien, Pierrette Désilets, Lise Gendron, Claudette Bastien et une associée, Diane Corbeil.

Consultez l'album photos – Crédit photos Sr Gisèle Lalande

Autres articles récents dans la section Actualités
Sr Claudette Bastien a représenté le Canada à une rencontre sur les migrants et réfugiés au Vatican
175 ans en solidarité pour une action libératrice
Le Phare de Longueuil souligne la qualité d’engagement de Sr Suzanne Leclaire, snjm
« Quel bonheur de retrouver cet univers sensible au développement global des jeunes filles… »
Parcours d’une femme engagée en catéchèse continue
Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie reçoivent la médaille de l’Assemblée nationale
Comité Justice et Paix : une année stimulante sur des thèmes phares pour les SNJM
De multiples façons d’aider… les immigrants
20e édition du Concert du Printemps le 10 juin
À la conquête d’une partie de notre histoire et de notre patrimoine