Dans la section: En souvenir

Sœur Thérèse Soucy

"Je vous ai choisis pour que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure." (Jn15,16)

Le 8 août 2017, Sœur Thérèse Soucy,
en religion  M.-Hervé-de-Jésus,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 84 ans dont 63 de profession religieuse.
Née à Huntingdon, Québec, elle était la cadette
des deux filles de Hervé Soucy et d'Alexina Varin.

Thérèse grandit heureuse, avec des parents "en or", nous dit-elle, "des parents très doux, très généreux qui multipliaient les signes de tendresse, de compréhension et d'amour." Avec sa sœur et ses ami-e-s, elle joue à la messe et à l'école. A sa première communion, elle décide qu'elle fera "une sœur". Elle fréquente le pensionnat de Huntingdon, dirigée par les Sœurs de la Congrégation Notre-Dame. Pensionnaire, elle poursuit ses études à Beauharnois avec les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, alors que la famille est déménagée à Howick, puis à Valleyfield, où elle termine avec facilité le cours d'École normale. Le mois suivant, elle entre au noviciat SNJM, elle a 19 ans.

Après sa profession religieuse, sœur Hervé-de-Jésus enseigne 3 ans au cours primaire, et 12 ans au cours secondaire, dans les secteurs privé et public. Son dynamisme assure son ascendant sur ses élèves. Après deux ans d'études universitaires en pastorale, sœur Thérèse est nommée agente de pastorale à la nouvelle polyvalente Baie-St-François à Valleyfield.

"J'y suis restée neuf belles années durant lesquelles j'ai découvert des réalités ignorées jusque là: problèmes de famille, inquiétudes face à l'emploi, drogue, pauvreté."

Toujours à Valleyfield, sœur Thérèse commence son implication sociale qui deviendra sienne jusqu'à sa retraite: formation d'équipes régionales de Développement et Paix, mise sur pied  d'un service de Tel-Aide, en collaboration avec le CEGEP. Demandée dans le Centre-Sud de Montréal, elle participe à la formation de cuisines collectives, lieu d'analyse et d'apprentissage à la prise en charge par les personnes marginalisées elles-mêmes. Revenue à Valleyfield, elle y implante les cuisines collectives, est nommée responsable du Service d'initiation sacramentelle du diocèse, adjointe au Directeur de l'office des paroisses pendant 5 ans. Sœur Thérèse témoigne d'une foi "concrète", joyeuse, militante, multiplie ses implications communautaires avec les personnes appauvries, ce qu'elle appelle "l'église de la rue".

De contact facile, elle est habile à saisir les besoins, inventive à dépister une solution, à susciter la collaboration: table de concertation sur la pauvreté, comité de logement, visite à domicile des aînés, comité de justice sociale, appui à des élections scolaires, municipales et provinciales, communauté de base Justice solidarité…"Sœur Thérèse a des aptitudes marquées pour l'organisation de projets, le travail en équipe et l'animation de groupes."

Les années passent, les capacités diminuent, sœur Thérèse poursuit son apostolat d'une façon bien typique: elle épluche journaux, revues, annales, sélectionne et envoie les articles aux personnes qu'elle connaît, et cela, même rendue à l'infirmerie…! Inutile de le lui interdire!
Jusqu'à la fin, lorsque le Seigneur viendra la chercher, elle aura voulu propager la Parole, porter témoignage!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche
Sœur Cécile Martin
Sœur Raymonde Bertrand
Sœur Jeanne-d'Arc Marquis
Soeur Jeanne Gamache
Sœur M.-Natalie (Denise-Andrée) Pepin
Sœur Angèle Blais
Sœur Rose-Alba Langevin