Dans la section: En souvenir

Soeur Gabrielle Bourassa

-

« Le Royaume des Cieux est comparable à du levain
qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine,
si bien que toute la masse lève. »
(Luc 13, 20-21)

Le 23 octobre 2009, soeur Gabrielle Bourassa, en religion M.-Jeanne-Madeleine,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 95 ans dont 69 de profession religieuse.
Née à Montréal, Québec, elle était la 5e des 11 enfants d’Alexandre Bourassa et d’Émérentienne Bleau.

Gabrielle naît dans une famille où la vocation religieuse fleurit avec abondance : dans la parenté, elle compte 37 membres de 17 Congrégations différentes! A 18 ans, elle s’engage par voeu privé car, écrit-elle, « mon cœur est tout à Dieu ». Elle enseigne les arts ménagers à la CECM auprès de 625 élèves, s’implique dans la JIC (Jeunesse indépendante catholique) naissante à titre de dirigeante fédérale, trouve du temps pour participer à un cercle d’études,  à la chorale paroissiale et à un journal local. Ce seront là six années de rayonnement bien remplies avant son entrée chez les SNJM avec lesquelles elle a étudié et développé une dévotion particulière à Mère Marie-Rose.

Faudra-t-il se surprendre que, pour cette femme aux multiples talents, les engagements communautaires se transforment au fil des ans? Les instituts familiaux du Québec, leurs professeurs, diverses congrégations religieuses, bénéficient de sa compétence : années scolaires, cours d’été, rédaction de cours de nutrition et de chimie alimentaire. Les étudiantes pensionnaires, futures professeures ou universitaires, s’épanouissent dans la découverte d’une féminité signifiante et engagée.

Les mouvements de jeunesse et d’adultes, J.É.C. (Jeunesse étudiante catholique), Congrégation mariale, liturgie, amicale, défavorisés, CRC-Q (Conférence religieuse canadienne-région du Québec),  diocèse de Montréal, sont autant de champs ouverts à son dévouement et à son expérience. Soeur Gabrielle aime s’engager et tenir jusqu’au bout. Son don au Seigneur et aux autres est sans mesure. Aussi vit-elle des heures d’obscurité, voire de rejet... avec beaucoup de grandeur d’âme!

A partir de l’âge de 64 ans, et ce pendant 18 ans, attentive aux personnes, soucieuse de leur formation continue, elle sert ses consoeurs comme animatrice locale. Puis la tâche ralentissant,  soeur Gabrielle demeure disponible pour des visites guidées à notre maison mère, du travail de rédaction, et un ministère qu’elle n’a jamais délaissé, celui de la prière.

Retirée au Pavillon Saint-Charles de la Maison Jésus-Marie, Longueuil, depuis 3 ans, elle pouvait dire : « Mon âme est prête, Seigneur ! ». Le départ s’est fait rapidement, à la grande  surprise de ses compagnes; le Maître de la moisson est venu chercher le «grain de sénevé qui a si bien grandi et est devenu un grand arbre...».

Autres articles récents dans la section En souvenir
Soeur Mary Ellen Collins
Sœur Denise Rivet
Sœur Madeleine Philie
Sœur Monique Robitaille
Sœur Claire Montcalm
Sœur Gilberte Brien
Sœur Rollande Latour
Sœur Louise Rolland
Sœur Rita St-Onge
Sœur Gisèle Daoust