Dans la section: En souvenir

Sœur Gilberte Dargis

"Tu comptes beaucoup à mes yeux." (Is 43, 4)

Le 20 mars 2017, sœur Gilberte Dargis,
en religion M.-Rose-Aldéa,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 88 ans dont 68 de profession religieuse.
Née à St-Louis-de-France, Québec, elle était la  5e
des 13 enfants d'Ernest Dargis et d'Aldéa Buissières.

Gilberte naît dans une famille unie, profondément croyante. Son père, cultivateur, était un travailleur acharné. Sa mère, femme de prière, édifiait ses enfants par son témoignage de foi vécue, incarnée dans le quotidien. Elle mettait l'accent sur la reconnaissance envers Dieu. Tout en aidant à la maison, Gilberte fréquente l'école du rang jusqu'à la 7e année. Le désir de vie religieuse grandit au même rythme que les années:

"Toute petite, je priais. J'ai toujours désiré me faire religieuse. J'aimais me retirer tranquille sans trop savoir que je méditais. À 16 ans, je suis allée faire une retraite fermée. Le prédicateur m'a confirmée dans mon désir."

Après quelques années d'aide à la maison, à 18 ans, Gilberte entre chez les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie: elle vient rejoindre sa sœur Germaine entrée l'année précédente.

Dès les débuts de sa vie apostolique, Sœur Rose-Aldéa sert comme cuisinière; elle le fera pendant plus de 46 ans, dans nos pensionnats Marie-Rose, Longueuil, Ste-Émélie, à la maison mère, à St-Hilaire et au chalet de Saint-Sauveur-des-Monts.

"Elle se sentait utile aux sœurs et aux élèves, mettait toutes ses forces et ses talents à varier les menus et à présenter des plats attrayants." "Bonne compagne, sensible et généreuse, elle a illustré cette affirmation de saint Jean-Paul II: ' Le bien ne fait pas de bruit, la force de l'amour s'exprime dans la tranquille discrétion du service quotidien' ". "Sœur Gilberte était une priante et facilement elle invitait à la prière."

Lorsque sœur Gilberte arrive à la résidence Ste-Émélie son ministère devient multiple: ménage, réception, supervision des grands ménages, cafétéria, lingerie; travail sans bruit et combien responsable pendant 20 ans! À 86 ans notre infirmerie la reçoit pour les deux dernières années de sa vie: elle s'adonne au ministère de la prière et visite fréquemment sa sœur Jeannine déjà alitée.

"Le cœur tourné vers le Seigneur, sœur Gilberte était prête à rencontrer Celui à qui elle s'était donnée."

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche
Sœur Cécile Martin
Sœur Raymonde Bertrand