Dans la section: Prières et réflexions

3e SEMAINE POUR L'EAU - Lien entre l'eau et la sécurité alimentaire

Une réflexion menée par le Révérend O. Kolade Fadahunsi – 7 Semaines pour l’eau 2017

Par le Révérend O. Kolade Fadahunsi

Directeur exécutif de la Fondation Kairos au Nigéria, le Révérend O. Kolade Fadahunsi est également directeur adjoint du programme de sécurité alimentaire nationale mis en place par le Conseil chrétien du Nigéria. Il appuie sa réflexion sur deux chiffres : 70 % de l’eau douce est destinée à la production alimentaire – Un tiers de la nourriture produite est gaspillée.

Introduction

« Vous tous qui avez soif, venez aux eaux,
Même celui qui n'a pas d'argent ! Venez, achetez et mangez, [...] Écoutez-moi donc, et vous mangerez ce qui est bon. »
(Ésaïe 55:1-2)

« Au cours des prochaines décennies, il sera impossible de nourrir une population mondiale de plus en plus nombreuse et de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle de tous sans augmenter la production de denrées alimentaires. Or, cette augmentation n'est envisageable que si l'on parvient à exploiter de façon rationnelle la plus stratégique des ressources dont nous disposons en quantité limitée : l'eau. » (Ban Ki-moon, ex-secrétaire général de l'ONU)

L’importance de l’eau

Alors que le 22 mars prochain, le monde s'apprête à célébrer la 24e Journée mondiale de l'eau, placée sous le thème des « Eaux usées », apparaît la question de l'importance de la disponibilité de l'eau dans la réalisation de la sécurité alimentaire. Fait intéressant, la Journée mondiale de l'eau 2012 portait sur le thème de « L'eau et la sécurité alimentaire ». L'objectif de cette Journée est d'attirer l'attention sur l'importance de l'eau. En 1992, la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) recommanda qu'une journée internationale soit consacrée aux ressources en eau douce. C'est ainsi que l'Assemblée générale des Nations Unies désigna le 22 mars 1993 comme première Journée mondiale de l'eau.

C'est peu dire que d'affirmer que la disponibilité de l'eau n'est pas une réalité dans bien des régions du monde. L'exemple nigérian est un indicateur majeur du manque de disponibilité en eau et de l'incidence de cette pénurie sur la sécurité alimentaire.

Les plantes ont besoin d'eau pour pousser ; les animaux ont également besoin d'eau pour survivre et c'est de ces animaux que proviennent une grande partie, sinon la totalité, des denrées alimentaires. Au Nigeria, les récents affrontements entre bergers et fermiers soulignent la façon dont le manque d'eau peut causer des ravages sur la production alimentaire.

En raison de la nature aride de leur pays d'origine, mais aussi du tarissement accru des sources d'eau, les bergers sont contraints de descendre vers le sud à la recherche d'eau, et les conséquences sont visibles aux yeux de tous. Ainsi, les terres agricoles sont détruites par le bétail, ce qui entraîne de maigres rendements qui, à leur tour, contribuent en grande partie à l'augmentation de la faim dans la région.

Sécurité alimentaire

Selon la définition adoptée en novembre 1996 lors du Sommet mondial de l'alimentation, la sécurité alimentaire existe « lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès matériel et socio-économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins alimentaires pour mener une vie saine et active ». La question de l'accessibilité à l'eau potable et de ses effets sur la réalisation de la sécurité alimentaire est également évidente sur le plan des conditions météorologiques et la façon dont celles-ci affectent la disponibilité des produits agricoles de qualité et le coût des denrées alimentaires.

Prenons l'exemple du riz, qui peut plus ou moins être considéré comme l'aliment de base au Nigeria. Cette céréale demande énormément d'eau pour se développer. Face au manque d'eau dans de nombreuses régions, le pays doit ainsi miser, dans une large mesure, sur l'importation, ce qui affecte le prix du marché, lui-même impacté par un taux de change instable. Lire la suite…

Autres articles récents dans la section Prières et réflexions
CÉLÉBRATION DE L’AVENT 2017
Billet spirituel – Octobre 2017 - Les transformations dans la communauté tout au long de son histoire
Prière de louange
Chant - Vienne la paix
Écoute
Prière à Marie
Prière pour la Journée de la Terre – le 22 avril 2017
SEMAINE 7 - Le certificat Communauté bleue : la réponse des Églises en faveur du droit à l'eau
Billet spirituel – Mars 2017 - Appelées à une spiritualité de l’accueil … accueillir la vie dans sa fragilité
SEMAINE 6 - L'eau : une source de conflits e un facteur de paix