Dans la section: Bienvenue sur le site SNJM

Ouvrir son cœur à l’autre… par la poésie

« Vous m’avez touché au cœur » a mentionné une sœur à la suite de la prestation de neuf poètes venus rencontrer les religieuses sur les trois étages de la Maison Jésus-Marie. La proximité avec les invités, la beauté des textes et la chaleur des échanges ont apporté une petite touche de magie à cette visite qui avait lieu le 14 février dernier, jour de la Saint-Valentin. Les réactions enthousiastes des sœurs, par leur sourire, le pétillement dans les yeux et la teneur des échanges, ont confirmé la pertinence de ce type d’événement pour toutes les religieuses y compris celles affectées par la maladie.

À en juger les témoignages, ce fut une activité réussie. « Vous m’avez réchauffé l’âme », a souligné une religieuse alors qu’une autre n’a pas manqué de remercier chaleureusement les représentants de l’association Les Amis de la poésie de Longueuil pour leurs prestations. Cet organisme, présidé par Rose Lévesque, personnalité bien connue des sœurs, a pour but « d’inciter les gens de tout âge à lire, écrire et écouter de la poésie. » Les neuf poètes participants ont déclamé plusieurs de leurs compositions sur les thèmes de l’amour, de l’amitié et de la nature avant de distribuer un recueil de quelques textes. Consultez l’album photos. Crédit photos : Sr Gisèle Lalande.

Autres articles récents dans la section Bienvenue sur le site SNJM
Un envoi en mission pour vivre et transmettre l’héritage SNJM
Les SNJM demandent au Canada de protéger les droits des travailleurs immigrants (Convention C-189)
Programme romantique en hommage aux SNJM
Début prometteur de la Halte Marie-Rose, un projet rassembleur
Les SNJM manifestent en faveur de mesures immédiates pour le climat
L’expérience SNJM sur les personnes migrantes et réfugiées partagée au Colloque de l’ATTIR
Inauguration d’un espace d’apprentissage technologique intégré au PSNM
Une invitation à poser des actions pastorales pour protéger l’eau potable
Des invitations à découvrir « Qui est Dieu pour moi? »
On parle de mère Marie-Rose dans le bulletin diocésain L’Envoi