Dans la section: Chez-nous

À 86 ans, elle donne encore des cours de mise en forme…

Semaine en semaine, depuis environ cinq ans, une vingtaine de sœurs de la Maison Jésus-Marie, certaines encore dans leur jeunesse, à 85 ans, alors que d’autres approchent le centenaire,  profitent des cours de mise en forme. Ayant à l’esprit que « bouger n’a pas d’âge », sœur Pierrette Désilets prépare avec soin ses cours de 30 minutes pour respecter les conditions physiques de chacune.

« L’objectif premier est de les faire bouger un peu en les amenant à vivre un moment plaisant. Il n’est pas rare d’en voir plusieurs sourire à pleines dents. Il faut dire que j’aime bien mettre une petite touche d’humour dans mes cours », relate-t-elle avec entrain.

Enseignante pendant 35 ans, sœur Pierrette apporte son soutien à la Maison Jésus-Marie depuis son ouverture en 2005. Voilà cinq ans, elle a été approchée par les responsables du Comité des loisirs de la Maison, sœurs Maryse Moisan et Gisèle Lalande, pour donner des cours de mise en forme.

Des sessions bien préparées

Un peu estomaquée d’une telle demande au départ, sœur Pierrette a eu besoin de quelques minutes de réflexion avant de dire « oui ». Pas question toutefois de faire n’importe quoi. Se rappelant qu’elle avait déjà suivi des cours d’aquaforme et des sessions d’exercices physiques durant son passage à Sainte-Élie d’Orford, elle s’est mise à la recherche de matériel pouvant l’aider à relever ce nouveau défi.

Au fil du temps, elle a réussi à récupérer du matériel de Kino-Québec dont des cassettes et des feuilles d’exercice. « J’ai réussi à utiliser l’ensemble des cassettes au cours des deux dernières années », souligne sœur Pierrette avec fierté. Depuis elle a ajouté à son arsenal, des CD et quelques autres éléments pour l’aider dans son rôle.

Encore aujourd’hui, elle prépare avec soin ses cours pour apporter de la variété et faire découvrir les bienfaits de faire des exercices simples d’assouplissement et de coordination. On y intègre bien entendu, des exercices de respiration, au début de chaque session. « De plus, je réserve toujours un cinq minutes à la détente à la fin pour faire le vide et les aider à savourer le moment. C’est un cinq minutes précieux que personne ne veut rater. »

Un projet qui s’étend

Si au début, les sessions étaient réservées uniquement aux résidentes du Pavillon Saint-André, aujourd’hui, on retrouve des fidèles de ce pavillon mais aussi du 2e étage et du rez-de-chaussée de la Maison Jésus-Marie. Elle compte sur l’aide de sœur Gisèle Lalande pour rassembler tout son monde dans la salle réservée pour cette activité.

À un certain moment, sœur Pierrette a même tenu deux sessions par semaine à cette résidence. Aujourd’hui, elle propose une session hebdomadaire. Cela lui permet de tenir une autre session de mise en forme, cette fois-ci, à la Résidence Marie-Rose-Durocher, à Montréal.

À 86 ans, sœur Pierrette constate tous les jours les impacts du vieillissement chez ses consoeurs. Bien contente d’avoir relevé le défi proposé, elle souhaite simplement offrir des moyens à ses consoeurs pour rester en santé le plus longtemps possible. Une façon originale de se garder elle-même active et en bonne forme.

Consultez l’album photos – Crédit photos Sr Gisèle Lalande

Les premières photos nous présentent les adeptes de cette session dans une piscine imaginaire…

Autres articles récents dans la section Chez-nous
Redécouvrir le charme de la musique sacrée avec le Chœur VOX
Activité de dégustation de yogourts probiotiques
Magnifique récital de piano à quatre mains du duo HATO
Une fête de l’Halloween sous le signe de la musique de la Chorale La Mosaïque
Réminiscence de Sainte-Émélie
Connaissez-vous les Filles de la Providence de Saint-Brieuc?
Ensemble vocal Polymnie de Longueuil : Une prestation inspirée et magique à la Maison Jésus-Marie
Merci pour les merveilles récoltées
Qui est Jeanne Mance, cofondatrice de Montréal?
Musique, conférences et activités ludiques à l’honneur à la Maison Jésus-Marie