Dans la section: En souvenir

Sœur Simone St-James

"Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement" (Mt 10,8)

Le 18 septembre 2016, sœur Simone St-James,
en religion Herman-de-Marie,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 93 ans dont 73 de profession religieuse.
Née à Notre-Dame-des-Bois, Québec,
elle était la 2e des 9 enfants de Herman St-James et d'Alma Turgeon.

 Simone n'avait que quelques mois lorsque sa sœur aînée de deux ans et demi est décédée. Elle devenait ainsi l'aînée de la famille. Elle grandit dans la belle région du Mont Mégantic, unique  "réserve internationale du ciel étoilé". Dès sa première communion, Simone veut être religieuse  des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie; elle fréquente l'école rurale jusqu'à la 7e année, conserve précieusement une relique de Mère Marie-Rose. Habituée à aider sa mère, elle s'engage aussi pour des travaux domestiques à l'extérieur. A 18 ans, Simone animée d'une décision ferme part pour le noviciat. Départ typique de la maison paternelle:
Son père l'accompagne jusqu'à la ville de Sherbrooke, où elle prend l'autobus pour Montréal, munie de l'adresse de la maison mère. Il lui reste à se débrouiller dans une ville qu'elle ne connaît pas. Simone confie: "mon ange gardien m'a conduit avec l'aide de la Ste-Vierge"; l'aide surnaturelle se concrétise dans l'assistance d'une dame qui l'invite à monter avec elle en taxi du centre ville jusqu'à l'arrêt de l'autobus 119 qui la conduit  devant la maison mère.

Pour sœur Herman-de-Marie, le temps de sa formation passe très vite. Elle se révèle excellente cuisinière. Pendant soixante ans elle déploie son dévouement surtout dans les grandes couvents: Valleyfield, l'Épiphanie, St-Lambert, Hochelaga, Institut Jésus-Marie, Pensionnat Mont-Royal, Maison mère, Collège Durocher. Elle se dévoue aussi à la Maison St-Paul et au presbytère de  Lacolle.

De ces années, on témoigne:
"Le secret de sa passion pour la cuisine: elle se sentait utile aux sœurs et aux élèves.   elle mettait toutes ses forces et ses talents à varier les menus et à présenter des plats attrayants." "Femme compétente, elle était toujours à la hauteur de la situation. Toutes ces années portent l'empreinte de la bonté, d'un amour imprégné de charité authentique à l'égard des sœurs, des employés et des élèves."

Au quotidien, sœur Simone est femme d'écoute, de respect de l'autre; sa joie est contagieuse, rayonnante.  Elle puise sa nourriture dans la Bible. Membre active des Cursillos pendant vingt ans, elle a résumé son expérience: "une relance spirituelle, une grâce extraordinaire!" Retirée à la Maison Jésus-Marie, adonnée au ministère de la prière, elle est prête à être accueillie à son tour par Celui qui a donné au monde le Pain des forts.

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche
Sœur Cécile Martin
Sœur Raymonde Bertrand