Dans la section: Actualités

La Congrégation SNJM se réjouit du nouveau musée de la Cocathédrale

Un moyen de transmission de l’héritage des SNJM

Longueuil, Québec - Le 29 juin 2016 - « Nous sommes très heureuses de cette rénovation du Musée, particulièrement de la section réservée à notre fondatrice, la bienheureuse mère Marie-Rose Durocher.  Grâce à une judicieuse mise en contexte, cette zone contribuera à mieux faire connaître son œuvre et sa place dans l’histoire de Longueuil et du Québec », affirme Sr Denise Riel, animatrice provinciale de la congrégation des SNJM.

Partenaires de la première heure, les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) se réjouissent du résultat final. Elles applaudissent cet effort concerté en faveur d’une réfection majeure du musée de la Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue de Longueuil.

Une collaboration fructueuse

« Nous sommes particulièrement fières de poursuivre nos liens avec la Cocathédrale Saint-Antoine-de-Padoue qui a déjà accueilli le tombeau de Mère Marie-Rose. Cette collaboration nous permet de léguer notre patrimoine et d’en assurer une plus large diffusion », ajoute sœur Riel.  

Rappelons que ce partenariat s’inscrit dans une longue tradition d’entraide entre la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue de Longueuil et les SNJM.  Une collaboration dont les origines remontent au milieu du 19ème siècle pour prendre un nouveau tournant, le 1er mai 2004. En effet, depuis cette date, les restes de la bienheureuse Marie-Rose Durocher reposent dans la chapelle Marie-Rose, au sein même de la cocathédrale.  Chaque année, des centaines de fidèles viennent s’y recueillir.

Consultez le communiqué émis par la Cocathédrale en téléchargeant le fichier PDF ci-dessous

Visionnez l'album photo

À propos des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM)

Fondée à Longueuil en 1843 par Eulalie Durocher (Mère Marie-Rose), la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) a toujours eu à cœur la cause des femmes en assurant tout d’abord, l’éducation des jeunes filles dans les campagnes. Tout en ayant toujours pour mission l’éducation, les SNJM du Québec ont poursuivi leurs engagements en justice sociale notamment dans les milieux populaires. De nos jours, la congrégation internationale est active sur trois continents. Dans leur mission, les SNJM agissent avec la collaboration de personnes associées, de laïques consacrées, de coopérantes, de collègues et d’amis

Sr Lisette Boulé s'adressant aux invités au nom des SNJM
Autres articles récents dans la section Actualités
Que la paix soit avec elle
Rassemblement automnal SNJM sous le thème : « ouvertes à la transformation »
Moments de retrouvailles et de reconnaissance à Saint-Bruno
Succès de l’exposition sur les congrégations religieuses féminines à la Maison Saint-Gabriel
Mère Marie-Rose inspire le compositeur Airat Ichmouratov
Mère Marie-Rose Durocher nommée patronne secondaire de la paroisse Saint-Arsène
Une façon de partager la mission SNJM dans le monde d’aujourd’hui
Mobilisation des SNJM en faveur des personnes migrantes et réfugiées
Les SNJM participent à une présentation des « Archives à voix haute » – L’héritage d’hier vivant aujourd’hui
150 ans de la Paroisse de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge