Dans la section: En souvenir

Sœur Gertrude Veillette

"J'ai trouvé celui que mon cœur aime" (cant.3, 4)

Le 30 mai 2016, sœur Gertrude Veillette,
en religion M.-Bruno-des-Anges,
est entrée à la maison du Père.

Elle avait 96 ans dont 71 de profession religieuse.
Née à Sainte-Thècle, Québec, elle est la 4e des 7 enfants
de Bruno Veillette et d'Angéline Dessureault.

Gertrude a 7 ans lorsque son père, cultivateur, décède d'une pneumonie. Elle garde le souvenir d'un bon croyant, conseiller municipal, aimant à rendre service. "Nous l'avons toujours manqué": La famille déménage à Saint-Narcisse chez un oncle maternel, célibataire. "Nous n'étions plus chez-nous. Mon oncle était sévère et ne connaissait pas les besoins des enfants. Nous n'avions que le nécessaire."  Gertrude aime l'étude; elle est en 7e année lorsque sa mère a un accident. Gertrude vient alors tenir maison. Sa sœur aînée pourra ainsi, ses études terminées, enseigner afin de subvenir aux besoins de la famille.  A 23 ans, Gertrude, avec le consentement de sa mère, demande d'être admise au noviciat des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie: plusieurs de ses amies du village sont devenues SNJM et paraissent heureuses.

Sœur Bruno-des-Anges aimaient les travaux manuels. Pendant 40 ans, elle s'adonne, avec tout son cœur, aux services communautaires de réfectorière et de cuisinière à Valleyfield, Maskinongé, Ville Lemoyne et à la maison mère. De ces diverses expériences, elle retient particulièrement d'avoir pu, à la résidence de l'école Sainte-Agnès (Ville Lemoyne), faire partie du Cercles des fermières, se faire de bons ami-e-s, apprendre le tissage, donner des cours d'art culinaire à une dizaine d'élèves de 6e année, pendant 5 ans. On a plusieurs témoignages, fruits de cette époque:
 Un ancien professeur écrit: "Le souvenir de sœur Bruno me rappelle sa gaieté, son rire contagieux." "Sœur Bruno recevait régulièrement, encore longtemps après son départ, un beau bouquet de fleurs du directeur de l'école". "Monsieur le curé venait déjeuner avec nous chaque fois que sœur Bruno nous faisait des crêpes." "Le père d'une ancienne élève avertit sa fille que sœur Bruno est en visite au presbytère. Cette dame vient lui porter un pot de ketchup cuisiné selon la recette apprise de sœur Bruno il y avait 20 ans."

 Lorsqu'elle atteint 65 ans, sœur Gertrude est désignée à l'accompagnement des malades.
"Avec beaucoup de compassion, de dévouement, de don de soi, elle se rendait aux différents hôpitaux et cliniques pour accompagner nos sœurs malades. Elle ne comptait ni son temps, ni sa peine, ni ses fatigues, elle n'écoutait que son grand cœur."

Fidèle à elle-même, sœur Gertrude, à 83 ans, "continue de servir selon ses capacités"; elle vit alors à la résidence Ste-Émélie et partage certaines tâches quotidiennes. Elle est accueillie à notre infirmerie de Longueuil les 4 dernières années de sa vie, continue de s'intéresser au roulement de chaque jour, de communiquer avec des amies, de nourrir sa prière dans le moment présent et dans la récitation du chapelet. Elle profite aussi de toutes les occasions pour exprimer sa reconnaissance envers Dieu, son entourage et sa communauté.
Que la joie et les mercis multiples de sœur Gertrude prolongent sa présence!

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche
Sœur Cécile Martin
Sœur Raymonde Bertrand