Dans la section: Prières et réflexions
© Ze'ev Barkan

4e semaine - L’eau – d’une dimension spirituelle à un facteur de discrimination en Terre Sainte

Réflexion biblique pour les Sept semaines pour l'eau 2016 - 4e semaine

Par Michel Jalakh*

L’écart entre la demande et l’offre d’eau au Moyen-Orient – et l’urgente nécessité de combler cet écart – est un sujet qui mérite une sérieuse discussion. Il faut se pencher sur les problèmes et les possibilités réelles d’assurer l’approvisionnement en eau à long terme dans cette région. En ce début du Carême, considérant l’attention portée par les organisations internationales ainsi que par les organisations non gouvernementales et humanitaires à cette question de l’eau, du fait de son importance pour la survie des gens et à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, plusieurs questions se posent à propos de la situation au Moyen-Orient en général et en Terre Sainte en particulier. Compte tenu son importance pour les êtres humains, les animaux et les plantes, l’eau est une nécessité fondamentale de la vie quotidienne: on ne peut s’en passer. Les villes et les villages se sont toujours établis là où existaient des ressources en eau. À ce propos, l’apôtre Pierre dit: «Il existait il y a très longtemps des cieux et une terre tirant origine de l’eau et gardant cohésion par l’eau grâce à la Parole de Dieu» (2 Pierre 3,5).

Depuis les temps anciens, la vie en Terre Sainte dépend de la pluie, des sources dans les régions montagneuses et des cours d’eau ailleurs. Depuis cette époque, les Cananéens – et, à leur suite, les Israélites – ont inventé différentes manières de protéger les ressources en eau des attaques de l’ennemi. Ils creusaient des tunnels pour se brancher à des puits ou à des réservoirs alimentés par les nappes phréatiques, et un certain nombre de ces tunnels ont été découverts dans quelques agglomérations palestiniennes.

Avant d’aborder la réalité actuelle et vitale de l’eau, il faut considérer une dimension spirituelle et biblique qui met bien en valeur son importance dans la vie de la communauté. En énonçant les nécessités de la vie pour l’être humain, la Bible mentionne «l’eau» à plusieurs reprises (cf. Genèse 21, 14-19), et une illustration importante en est la manière dont David a gravement mis en danger certains de ses braves eux-mêmes en leur demandant d’aller lui chercher de l’eau dans la citerne de la porte de Bethléem (cf. 1 Chroniques 11, 17-19).

Lire la suite…

Autres articles récents dans la section Prières et réflexions
Développement et Paix – Caritas | « Amour et vérité se rencontrent… »
Développement et Paix – Caritas 17 avril : Journée internationale des luttes paysannes
Développement et Paix – Caritas | Êtes-vous Partagens?
Billet spirituel-Avril 2018
Prière-Réflexion : Poussière d’étoiles
7e semaine pour l’eau – L'eau : un appel à la bénédiction des personnes bienveillantes !
6e semaine pour l’eau – Les robinets ouverts de l'Amérique latine
5e semaine pour l’eau - BIEN VIVRE : LA VOIE QUI MENE A L’ESPOIR – une perspective équatorienne!
4e semaine : LA LUTTE QUOTIDIENNE POUR L'EAU, SURTOUT CELLE DES FEMMES
Semaine 3 pour l'eau