Dans la section: En souvenir

Sœur Thérèse Cloutier

"Célébrez le Seigneur, car il est bon, et sa fidélité est pour toujours." (Ps 136, 1)

Le 18 décembre 2015, sœur Thérèse Cloutier,
en religion M.-Louise-Estelle,
entrait à la maison du Père.

Elle avait 99 ans dont 80 de profession religieuse.
Née à Québec, elle était la 2e des trois enfants
de Joseph Cloutier et de Marie Caron.

Comme beaucoup de religieuses de son époque, sœur Thérèse témoigne: "Mes parents vivaient une véritable vie chrétienne qui influençait leur vie et la nôtre. Dès l'âge de six ans, j'ai connu le chapelet et la prière en famille. Et elle ajoute: Ma vocation date de toujours. Très jeune, j'ai été attirée par la vie religieuse." Thérèse fait ses études à l'école Stadacona, avec les sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. À 17 ans elle entre au noviciat avec la réputation de jeune fille studieuse et brillante.

Jeune professe, sœur Louise-Estelle enseigne au 2e cycle du cours primaire aux écoles Marie-Immaculée et Baril. Après sa profession perpétuelle et l'obtention de son brevet supérieur d'enseignement, tout en poursuivant des études universitaires, elle enseigne au Collège Jésus-Marie d'Outremont pendant 22 ans comme professeur spécialisé en  physique aux niveaux Philo I et II, puis à l'École Normale Eulalie-Durocher de St-Lambert. Sœur Louise-Estelle totalise 35 ans d'enseignement. Souci du détail et rigueur intellectuelle caractérisent son approche pédagogique.
"Elle aime l'enseignement; maîtrise parfaitement sa matière, possède de nombreux trucs pour rendre évident ce qui semble obscur."
"Je me rappelle de certains cours captivants de physique sur la mission Apollo qui nous ont rendu accessible l'actualité scientifique de l'époque,"
note une ancienne collégienne.

Les changements des années 1968-70 au système d'éducation du Québec amènent une réorientation de la carrière de sœur Thérèse. Elle met désormais talents et énergie au service de la Congrégation SNJM et aussi du diocèse de St-Jean-Longueuil: trésorière locale, recherchiste pour le diocèse, secrétaire en paroisse, archiviste à l'Administration générale, chauffeure, réceptionniste… En rétrospective sœur Thérèse a confié: "Dans toute obédience, j'ai aimé et accepté la volonté de Dieu. J'ai toujours réussi, non sans rencontrer parfois d'énormes difficultés, dans les tâches qui m'ont été confiées. Là où la tâche a parfois semblé impossible, j'ai pu vaincre les obstacles par le travail soutenu, par une vie de foi et de prière."  "Ce qui m'a donné le plus de bonheur, c'est la vie religieuse elle-même que j'ai toujours voulu vivre dans une entière générosité."
Ce témoignage de sœur Thérèse est confirmé par celles qui ont vécu avec elle. Et l'on ajoute: "compagne agréable, il faisait bon vivre avec elle. Femme réservée, discrète, attentive, dotée du sens de la beauté, elle harmonisait aussi sciences exactes et créativité artistique."

Les cinq dernières années de sœur Thérèse s'écoulent à notre infirmerie dans un ministère de la prière.
 

Que le Seigneur soit remercié pour toutes ces années
où il nous a fait cadeau de la présence de sœur Thérèse!

 

Autres articles récents dans la section En souvenir
Sœur Monique Longpré
Sœur Thérèse Laramée
Sœur Marie-Thérèse Côté
Sœur Madeleine Poliquin
Sœur Cécile Coiteux
Sœur Gabrielle Cossette
Sœur Thérèse Soucy
Sœur Léonie Lamarche
Sœur Cécile Martin
Sœur Raymonde Bertrand