Dans la section: Chez-nous

Gestes de solidarité

À l’occasion de la Marche mondiale des femmes, une démarche de solidarité en deux temps a été vécue à la Résidence Marie-Rose-Durocher.

Avant le 17, une réflexion a été menée sur la situation des femmes dans différents pays du monde : prise de conscience des souffrances de nos sœurs en humanité et surtout, engagement à continuer de prier et de poser des gestes de libération à leur égard. Chaque sœur a choisi une carte avec le nom d’un pays particulier, ces pays deviennent l’objet de notre prière à long terme.

Bénédiction des deux marcheuses

De plus, en lien avec la Marche, une réflexion est menée autour des milliers de femmes autochtones disparues ces dernières années.

À l’instigation des organisatrices de la participation SNJM , des fanions avec le nom de chaque sœur sont préparés, ces fanions seront apportés à Trois-Rivières comme signe d’une certaine présence de chacune avec les personnes qui, de fait, marcheront dans les rues.
 

Constance et Jeanne, les vaillantes marcheuses

Deux sœurs de la résidence participent à cette Marche importante. Le jeudi avant le 17 octobre, a lieu une cérémonie de bénédiction spéciale. Après la prière, les deux sœurs reçoivent l’appui de nous toutes en un geste de solidarité communautaire.

Cette marche, 20 ans après la Marche du pain et des roses, a été un grand succès!

C’est maintenant l’heure de l’action concrète auprès des femmes!

Autres articles récents dans la section Chez-nous
La Famille Marie-Jeunesse à un tournant de son histoire
Un départ à la retraite plein d’émotions
Un rendez-vous fraternel pour garder la forme
Concert préparatoire réussi pour les élèves de l’école St-Edmond
Témoigner de Dieu aujourd’hui
Une centenaire bien entourée
Trois frangines en récital
Une fête des anniversaires inspirante pour célébrer la vie
Rencontre poétique à la Maison Jésus-Marie
Un récital inoubliable de Jean Saulnier